Le président veut commencer à recruter pour une armée

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
273 views
Time to
read
1’

PORT-AU-PRINCE - Le président haïtien Michel Martelly envisage de recruter à partir du mois prochain les premiers 500 soldats d'une nouvelle force militaire dans le pays, dix-sept ans après la dissolution de l'armée, indique un document officiel obtenu mercredi par l'AFP.
Dans ce document intitulé «Politique de sécurité et de défense nationale», le président Martelly estime «qu'il devient urgent de compléter la Force publique en réactivant sa composante militaire».
Ce projet doit encore faire l'objet d'une annonce officielle par le président haïtien.
Les Forces armées d'Haïti, composées de 10 000 hommes, avaient été dissoutes en 1994 par le président Jean-Bertrand Aristide, victime d'un coup d'État militaire 7 mois après son arrivée au pouvoir en 1991.
Un plan de mise en oeuvre de la nouvelle force prévoit la formation d'un effectif de 3500 hommes sur une période de trois ans et demi qui coïnciderait avec le départ de la Mission de l'ONU pour la stabilisation d'Haïti (Minustah, près de 12 000 hommes), critiquée par une partie de la population.
Le recrutement des premiers 500 soldats devrait commencer au cours des mois d'octobre et de novembre, selon un calendrier qui prévoit également la création dans les prochains mois d'un État-major intérimaire.
La création de cette force pourrait coûter 50 millions de dollars, alors que les nouvelles autorités annoncent un budget de 15 millions de dollars pour dédommager les ex-militaires démobilisés.
Le document soumis par le chef de l'État haïtien à des partenaires étrangers, pour consultations, prévoit de créer une armée nationale avec la «contribution nécessaire» des puissances amies d'Haïti pour la formation technique, l'entraînement et l'équipement.
Selon le projet du président Martelly, «la nouvelle Force Armée de Défense, sera placée sous la prépondérance du pouvoir civil et tirera son rôle dans la nécessité de renouer le lien biologique qui, jadis, unissait le peuple à son armée».
AGENCE FRANCE PRESSE
 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago