Les dérives du Président Martelly, Steven Benoit fait le point

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
232 views
Time to
read
1’

Steven Benoit a énuméré « avant qu’il ne soit trop tard, des dérives qui vont de violations de la constitution à des décisions unilatérales et suspectes ».Le parlementaire a présenté les faits suivants : la décision annoncée du président de publier les résultats des élections partielles pour  deux circonscriptions alors que le CEP avait donné les résultats pour ces circonscriptions.Autre décision contestable, selon le sénateur, la non-publication par Michel Martelly de la constitution amendée depuis plus de trois mois.
Le chef de l’Etat poursuit-il, aurait l’intention de former un Conseil électoral provisoire pour une durée de 2 ans alors que la constitution amendée prévoit un CEP permanent.
« Si telle est l’intention du président, cela voudrait dire qu’il ne compte pas publier la constitution amendée », déduit le sénateur Benoit.
Concernant la CIRH, Steven Benoit a dévoilé l’intention du président de demander une reconduction de cet organisme « décrié » alors qu’il avait fait campagne contre la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti lors des dernières élections.
A propos de la Minustah, le parlementaire reproche au président Martelly d’avoir ignoré une résolution prise au parlement demandant le départ de la Mission onusienne.
« Nous devons faire partir les militaires étrangers pour avoir notre propre armé », a soutenu le sénateur.
Steven Benoit a également dénoncé l’entêtement de Michel Martelly à vouloir monter un fonds pour l’éducation en dehors des normes légales.
« Personne ne connait le montant des fonds prélevés sur les appels téléphoniques et les transferts, on ignore qui gère ces fonds, c’est anormal », martèle l’ancien député de Pétion-ville.
Source: HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago