Malgré les accusations, le CEP prépare des élections

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
315 views
Time to
read
1’

Le directeur général du Conseil Electoral Provisoire (CEP) Pierre Louis Opont a indiqué mercredi que le CEP est actuellement en train de se preparer en vue de l'organisation des sénatoriales partielles, aussitôt que le chef de l'Etat aura convoqué le peuple en ses commices.Tout en admettant que l'absence de la majorité des 9 membres du CEP pose problème au niveau de la planification stratégique des activités du conseil, mais l'institution fait comme si les elections devraient etre organisées a la fin de l'année."Nous evaluons le système electoral, nous assurons la formation du personnel électoral, l'inventaire du materiel et nous nous tenons prets a mobiliser la machine quand le president de la republique convoquera le peuple en ses commices", a dit M. Opont.Il a fait savoir que la planification du calendrier electoral prendra en compte divers elements notamment la situation politique du pays et le déroulement de la saison cyclonique, mais il a indiqué ne pas être   en mesure actuellement de dire s'il est possible de realiser le scrutin a la fin de l'année 2011.Le dysfonctionnement du conseil dont ont récemment fait etat son vice-président et le chef de l'Etat, n'est qu'au niveau de la gouvernance de son conseil d'administration mais, pour ce qui est de leur travail quotidien, a dit Pierre Louis Opont, les employés affectés aux différents bureaux continuent de bien remplir leurs fonctions.Depuis l'organisation des dernières présidentielles et legislatives  et la publication de leurs résultats realisées dans des conditions vraiment opaques, le conseil electoral provisoire ou la majorité de ses membres sont dans le collimateur de plusieurs  secteurs dont le Parquet de Port-au-Pince et une commision spéciale du Sénat qui les ont convoqués à plusieurs reprises pour des accusations de corruption, malversations et autres magouilles .Le  president du CEP Gaillot Dorsinvil ainsi que deux autres conseillers, Ribel Pierre et Leonel Raphael font l'objet d'un mandat d'amener emis par le commissaire ai du gouvernement Sonel Jean Francais pour avoir boude une convocation. Le directeur general de l'institution electorale, Pierre Louis Opont, a ete contraint de rester au pays après avoir eté interdit de depart à l'aeroport international Toussaint Louverture. AHP

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago