L'Uruguay a éliminé l'Argentine en quart de finale

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
360 views
Time to
read
1’

 

L'Argentine a quitté la Copa America 2011 par la petite porte. Elle l'organisait, elle rêvait de remporter son premier trophée depuis 1993, et elle vient de subir un choc aussi fort que le quart de finale de Coupe du monde perdu il y a un an contre l'Allemagne (0-4). L'Albiceleste s'est fait sortir de la compétition en quarts de finale par l'Uruguay lors de la séance des tirs au but (1-1, 4-5 t.a.b.). Ce sont finalement les joueurs de Washington Tabarez qui croiseront sur leur route le Pérou, l'autre invité surprise du dernier carré, vainqueur de la Colombie (2-0 a.p.).
Ce succès logique est venu récompenser la solidarité et l'abnégation de tout un groupe qui n'a rien lâché d'un bout à l'autre de la partie malgré un déficit technique. Outre le travail de sape des deux leaders d'attaque, Forlan et Suarez, le portier Muslera a plané sur la soirée. Il restera jusqu'à la fin de sa carrière associé à cette détresse albiceleste. D'abord durant le temps réglementaire où, en dehors de la tête victorieuse d'Higuain (1-1, 18e), il s'est montré impeccable sur sa ligne, repoussant toutes les frappes argentines. Higuain, Tevez, Messi et Pastore ont tour à tour échoué devant le gardien de la Lazio et futur joueur du Galatasaray. Ensuite, lors de la séance des tirs au but, où il s'est parfaitement détendu pour repousser la tentative du malheureux Tevez. Le seul échec des deux côtés.
Messi sur courant alternatif

L'Argentine a beaucoup trop compté sur sa pépite du FC Barcelone Lionel Messi. Le double Ballon d'Or, critiqué au début de la compétition, a rythmé le niveau de jeu de son équipe. Très à son aise en première période, avec de nombreux dribbles et accélérations, il a donné le tournis à la défense uruguayenne jusqu'à délivrer une passe décisive sur la tête d'Higuain pour l'égalisation argentine (18e). Diego Perez avait annoncé la couleur en ouvrant le score pour l'Uruguay (5e).
Mais après la pause, malgré la supériorité numérique due à l'expulsion de l'ancien Monégasque, le numéro 10 a perdu de sa verve, ne parvenant que par courts instants à faire la différence. Messi en manque d'inspiration et c'est toute la sélection de Sergio Batista qui tangue. L'Uruguay en a profité pour faire déjouer son adversaire et provoquer l'exclusion de Mascherano (87e). La confiance a alors changé de camp jusqu'à la séance de tirs au but décisive qui a souri à l'Uruguay. L'Argentine aurait dû se méfier : la Celeste, demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, n'a jamais échoué avant le dernier carré de la Copa America depuis 1997.
Eurosport - Cédric GRANEL

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 11 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 11 mois ago