Assassinat Roodline Lindor: Le gouvernement Haitien promet son aide

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
306 views
Time to
read
1’

 
Les Ministères des Affaires Étrangères (MAE) et des Haïtiens vivant à l’ étranger (MHAVE) ont affirmé jeudi avoir appris avec peine la mort violente de l’étudiante haïtienne Roodline Lindor âgée de 20 ans, dans le quartier  de « Hipodromo » à l’ est de Santo=Domingo, le mardi 12 Juillet 2011. "Aussitôt alertés, des responsables de l'Ambassade d'Haïti en République Dominicaine se sont dépêchés  sur les lieux et  ont maintenu une communication constante avec les autorités dominicaines pour faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles l’étudiante a perdu la vie", indique une note de presse conjointe des deux ministères, faisant savoir que les éléments d’information disponible jusqu’ à présent, portent à croire qu’il s’agit d’un acte lié au banditisme urbain. Les deux principaux accusés de ce crime odieux de nationalité dominicaine, Eddy Starlin Mendoza et Rafael Alberto Arias Garcia, ont été  arrêtés  par la police.

La mère de la victime qui a fait le déplacement en Republique dominicaine, a été pris en charge par la mission diplomatique. Elle a egalement reçu les sympathies du gouvernement par le biais du titulaire du MHAVE au téléphone. Le rapatriement de la dépouille mortelle, avec l’appui logistique du Ministère de la Sante et l’assistance de la Croix Rouge Haïtienne, est  assuré par le Ministère des Affaires Étrangères et la mission diplomatique haïtienne . "Le Gouvernement haïtien   accompagnera les plaignants dans leurs demarches  pour obtenir que la justice dominicaine se prononce sur ce cas", ont promis les  deux ministères plus directement concernés qui demandent aux ressortissants haïtiens, particulièrement les étudiants vivant dans des zones à risque, de prendre les mesures de sécurité personnelle qui s’imposent, en raison d'une augmentation  de la criminalité dans la capitale dominicaine.
Le MAE) et le MHAVE assurent aussi qu'ils feront parvenir leurs préoccupations relatives à la sécurité des universitaires aux autorités dominicaines.

Les deux ministèrs qui travaillent conjointement sur le cas de l'étudiante assassinée, présentent leurs sympathies aux parents et amis affectés par ce deuil, en particulier les père et mère de la victime  Joacilus Luc Lindor et Rosemarie Jourdan Lindor, ainsi que la communauté estudiantine haïtienne en République Dominicaine. AHP

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago