La désignation de Bernard Gousse comme Premier ministre ne fait pas l’unanimité en Haïti

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
447 views
Time to
read
<1’

Le bras de fer débute entre Michel Martelly et le Parlement. Les sénateurs de la majorité ont fait savoir qu'ils ne veulent pas de Bernard Gousse au poste de Premier ministre mais à son retour d'Espagne samedi soir, Michel Martelly a affirmé avec fermeté sa volonté d'avoir ce juriste, ancien ministre de la Justice, comme chef de son gouvernement.
« Jusqu'à présent, je ne sais pas si c'est du jeu ou de la politique, nous avons déjà 18 sénateurs qui sont prêts pour ratifier Monsieur Gousse. Dès ce soir, nous allons faire des négociations, des mobilisations, une sensibilisation pour que Monsieur Bernard Gousse soit ratifier et pour que la situation du pays puisse se débloquer. Je ne peux même pas imaginer la possibilité que Monsieur Gousse ne passe pas. Mais je vais vous dire une chose : des Haïtiens pensent que chaque fois qu'on me coupe l'herbe sous le pied je m'affaiblis. Je vous annonce une chose, et cela pour le monde entier, j'aurais plus vite fait de démissionner que de m'affaiblir. Et je ne démissionnerai pas, je suis là pour cinq ans ».
Michel Martelly a promis beaucoup durant sa campagne, il veut donc avancer vite. Mais il ne peut passer outre les négociations traditionnelles, et souvent longues avec le Parlement. La candidature de Bernard Gousse va être examinée au Sénat à partir de mardi. L'équipe présidentielle va devoir user de diplomatie auprès des sénateurs pour éviter un nouveau refus.
Amelie Baron et Radio France International

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago