Lucas Leiva avide de rachat

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
340 views
Time to
read
2’

Bien qu’ayant fait ses débuts avec les Auriverde il y a de cela quatre ans, Lucas Leiva n’a pas encore réellement réussi à se faire une place avec les quintuples champions du monde. Cela étant, depuis quelques temps, il figure parmi les hommes de base du nouveau sélectionneur Mano Menezes. Une confiance qu’il tarde à justifier. Sa prestation le week-end dernier contre le Venezuela a même été qualifiée de décevante par la presse locale. Néanmoins, l’intéressé ne se fait pas déstabiliser par ce genre de jugements. C’est ce qu’il a certifié ce vendredi lors d’une conférence de presse à Cordoba, en Argentine. « Avec ce maillot, tu as toujours conscience de tes responsabilités » « Sur le terrain, je cherche toujours à faire mon travail, indépendamment de ce que les gens disent de moi » a tonné Lucas Leiva, poursuivant : « je suis venu ici pour faire mon travail et défendre au mieux les couleurs de la sélection brésilienne. Actuellement, je pense être dans une bonne spirale afin de prouver ma valeur et continuer à être l’un des hommes de confiance du nouveau sélectionneur ». Celui qui a honoré sa première cape internationale en aout 2007 en amical contre l’Algérie (2-0) ne doute donc de rien, et est donc bien décidé à faire taire ses détracteurs qui se font de plus en plus nombreux. •    Le Brésil veut se racheter•    Farias furieux contre NeymarEvoluant en Europe depuis plusieurs années, Lucas Leiva mesure parfaitement la pression qui peut exister au plus haut niveau. Il sait aussi ce que les résultats négatifs peuvent engendrer comme mauvaise ambiance. Toutefois, et en dépit du nul concédé par la Seleçao contre le Venezuela (0-0), il est convaincu que lui et ses coéquipiers ont tous les atouts en main pour se relancer dans cette Copa America et aller ensuite au bout de l’épreuve. « Je trouve que notre avantage est la qualité de notre effectif. Nous possédons des joueurs qui peuvent décider du moment où on va vraiment se lancer ». A la question, s’ils ne se sentaient pas dos au mur après le faux-pas du premier match, l’ancien de Gremio a rétorqué : « quand tu joues avec la sélection, tu as toujours la responsabilité de faire. Aujourd’hui, le moment est venu de digérer la frustration de cette première sortie manquée et se concentrer sur le prochain match ».
Le prochain match en question est prévu ce samedi contre le Paraguay. Une sélection qui, dans un passé récent, a souvent réussi à tenir en échec le Brésil. Lucas Leiva en est conscient, mais il sait aussi que c’est ce genre d’équipes qui peut aider les Auriverde à renouer avec le jeu qui fait leur force et cette redoutable puissance offensive. « Quand un adversaire arrive avec l’ambition d’attaquer, alors automatiquement il crée des espaces et ça devient plus facile pour nous d’attaquer, a-t-il fait remarquer. Nous avons toujours eu des difficultés d’affronter des équipes « fermées » et qui refusent le jeu. Mais, nous travaillons pour améliorer cela, car on sait que la majorité des équipes qui défient le Brésil privilégient avant tout la défense ». Qu’en sera-t-il avec les Albirojos de Gerardo Martino. La réponse sera donnée samedi à Cordoba.
Par Naim Beneddra
8 juil. 2011 19:46:00

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago