Copa America, Paraguay - Equateur : pas de but

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
226 views
Time to
read
2’

Après le nul poussif du Brésil en début de soirée, on attendait de voir la prestation du Paraguay face à l’Equateur. Et l’entame de match met en joie le (télé)spectateur. Ça joue au ballon. Les Guarani mettent une pression d’enfer sur un Equateur obligé de jouer dans son camp.   D’entrée, Estigarribia réalise un festival sur son aile gauche et centre au deuxième poteau pour Barreto dont la reprise ne peut faire trembler les filets. Ça continue avec des frappes de Santa Cruz ou encore d’Ortigoza mais à chaque fois, ce n’est pas cadré ou le gardien s’interpose.   Pendant ce temps, l’Equateur, laisse passer l’orage en attendant dans camp. Puis, à partir du quart d’heure de jeu, le bloc jaune va remonter d’un cran. Benitez, Mendez et Caicedo vont commencer à peser sur la défense paraguayenne, jusqu’au point d’orgue de la 27ème minute. En contre, Benitez, défie la défense adverse, il élimine, un, puis deux, puis trois joueurs en mettant un petit point à Da Silva. Benitez se présente alors seul face à Villar, il l’élimine d’un crochet mais au moment de pousser la balle au fond, Da Silva revient lui enlever le ballon. Le Paraguay a eu chaud.   A la mi-temps, les deux équipes rentrent sur ce score de 0-0 mais ces 45 premières minutes se seront jouées sur un beau rythme. Le match est enlevé, et les deux équipes prennent des risques et tentent de marquer.   Au retour des vestiaires, surprise, Valencia sort. Le joueur de Manchester United, bien que peu transcendant doit surement être blessé.   Même scénario qu’en début de rencontre, le Paraguay presse, se crée des occasions par Arroyo ou encore Estigarribia, bien servi par Santa Cruz, mais dont la frappe est trop croisée. L’Equateur répond par sur un beau mouvement permettant de libérer Noboa sur la gauche. Son centre est repris par Caicedo mais la tête de l’attaquant Equatorien passe au dessu.   A la 62ème minute, Estigarribia repart sur son côté gauche pour le Paraguay, il élimine deux joueurs et centre parfaitement par la tête piquée de Santa Cruz. Le gardien équatorien se détend magnifiquement. Toujours 0-0 mais ce fut indéniablement la plus belle opportunité du match.   Le match va ensuite perdre légèrement en intensité, les deux équipes ayant peur d’encaisser un but assassin. On notera tout de même à la 74ème minute ce raté de Valdes entré à la place de Barrios. Le coéquipier de Trezeguet à Hercules récupère le ballon à l’entrée des seize mètres en position de frappe. Il tergiverse, temporise et tente de lancer Santa Cruz. Sa passe est contrée. Il récupère la balle et frappe mais la position était cette fois moins ouverte. Dommage.   Finalement, ce match se termine sur un 0-0, le deuxième de la journée. La Copa America n’a pour l’instant vu que 3 buts en 4 matchs. Si certaines équipes ont fait plaisir à voir (Paraguay et Equateur notamment), le manque de réalisme et de rythme est frappant. On espère voir beaucoup plus dès demain avec l’entrée en lice des 3 fantastiques Uruguayens (Forlan, Suarez et Cavani) et d’Alexis Sanchez avec le Chili.
Spacefoot

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago