Jean Jacques Pierre bientôt au chevet du football haïtien

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
315 views
Time to
read
1’

Alors que l’équipe du FC Nantes (13e) est passée tout près de la descente en nationale, Jean Jacques Pierre qui n’a pu disputer les dernières rencontres de son équipe en raison d’une blessure, en a profité pour visiter le pays.
Invité par le Ministère à la Jeunesse, aux Sports et à l’Action Civique (MJSAC) pour assister à l’inauguration du Centre de Formation de la Croix-des-Bouquets, l’ancien joueur du Cavaly AS de Léogâne a pu effectuer quelques échanges de balle avec les joueurs footballeurs cantonnés au Centre. « Il fut un temps où j’étais à leurs places. Entant que membres de l’Opération 2006, je me sens flatter de les voir à l’œuvre. Quand je fus à leurs places, j’étais plus fébrile. Sans contestation, ils ont du talent. Toutefois, à leurs âges, ils peuvent être maîtres du football de la Caraïbes dans cette catégorie mais privés d’encadrement, ils n’auront rien pu faire à l’âge de 20 ans. Par exemple, nous étions une quarantaine en 2006, et c’est moi qui a pu atteindre le plus haut niveau alors que je n’étais pas le plus talentueux », a fait remarquer Jean Jacques Pierre.
S’exprimant sur sa carrière de footballeur, l’ancien joueur du Penarol de Montevideo, a clairement dit qu’il lui reste encore six ou sept ans de football au plus haut niveau. « J’ai 30 ans. Autant dire, il me reste encore plus de six ans de football au plus haut niveau », dixit Jean Jacques qui s’est dit en train de travailler avec un groupe d’agent qui prendra en charge l’équipe américaine de New-York Cosmos.
Voulant que le football national retrouve son glorieux passé, Jean Jacques n’a pas caché ses intentions d’aider les jeunes haïtiens à intégrer l’équipe de New-York. « Je travaille actuellement avec un groupe d’agents de joueur qui dirigera cette équipe américaine dans deux ans. Mon rêve n’est autre que d’implanter un filial du football national au sein de New-York. Dans ce cas, je suis de près l’évolution des jeunes pousses haïtiens », a conclu Jean Jacques Pierre.
Signalons que le Centre de Formation de la Croix-des-Bouquets renferme une Ecole Professionnelle (Maçonnerie et Charpentier), un Atelier (Garage), un Terrain Multisports et une Salle de Musculation. Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à l’appui financier et technique des Ecoles d’Espoir de la Fondation Michael Sylvestre, Fondation de France, Réseau Autonome du Transport public en France (RATP) et Ateliers sans Frontière.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago