Hausse des cas de choléra dans la capitale et le sud-ouest du pays

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
415 views
Time to
read
1’

 Le nombre de cas de choléra est en hausse dans certaines régions de Haïti ayant reçu des pluies abondantes cette semaine.
Alain Lagarnec, le chef de mission de l'organisme français Médecins du monde, a révélé vendredi qu'une clinique de la ville de Jérémie, dans le sud-ouest du pays, avait traité 77 personnes atteintes de choléra durant les derniers jours, soit cinq fois plus que la semaine dernière. Il a ajouté que cette petite épidémie était probablement causée par la hausse du niveau des rivières.
Haïti et d'autres pays des Caraïbes ont été frappés lundi par une violente tempête qui a provoqué des inondations et détruit des maisons dans certaines villes. Port-au-Prince et la partie sud du pays ont été particulièrement touchés.
Selon Bob Smerbeck, météorologiste pour AccuWeather en Pennsylvanie, la capitale haïtienne a reçu au moins 177 mm de pluie depuis le 30 mai et les montagnes pourraient en avoir reçu le double.
Les averses ont causé plusieurs inondations et glissements de terrain. Le nombre de morts à Haïti s'élève maintenant à 28, a déclaré vendredi Marie Alta Jean-Baptiste, la directrice de la Protection civile, à l'Associated Press. Mais le bilan pourrait s'alourdir puisque, selon Mme Jean-Baptiste, six personnes manquent encore à l'appel.
La tempête est survenue seulement quelques jours après qu'Oxfam eut annoncé que son personnel avait signalé une recrudescence des cas de choléra à Carrefour, une zone très peuplée située à l'ouest du centre-ville de Port-au-Prince. D'après l'organisation, ses employés ont soigné plus de 300 nouveaux cas par jour, soit trois fois plus qu'au plus fort de l'épidémie l'automne dernier.
Depuis, le nombre de malades à Carrefour a diminué mais a considérablement augmenté ailleurs dans la région de la capitale haïtienne, a précisé Sylvain Giroux, chef de mission de Médecins sans frontières à Haïti.
«À Port-au-Prince, l'épidémie continue et se répand», a indiqué M. Groulx. «Quand il y a une saison des pluies, cela a souvent un impact sur ces épidémies.»
Au début de la semaine, deux cliniques de Médecins sans frontières ont traité 444 cas en deux jours dans la capitale.
La semaine dernière, l'organisation avait soigné plus de 2500 personnes à Port-au-Prince, contre 302 en avril lors de la semaine la plus tranquille. Elle avait traité 4645 patients en une semaine en novembre lorsque l'épidémie était à son sommet.
Le choléra, une bactérie qui se transmet par l'eau, a infecté plus de 300 000 personnes et fait près de 5400 morts depuis le début de l'épidémie à Haïti en octobre.
Copyright © 2011 The Canadian Press. Tous droits réservés. Trenton Daniel

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago