Daniel Gérard Rouzier affirme ne plus posséder de maison personnelle

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
347 views
Time to
read
1’

Alors que les commissions de ratification respectives de la Chambre des députés et du Sénat exigeaient que le premier ministre désigné, Daniel Gérard Rouzier, complète son dossier avec, entre autres, un certificat de quittance de ses obligations concernant l’impôt sur les propriétés bâties, notamment sa résidence, son bureau a apporté jeudi d’importantes précisions y relatives.
Dans un communiqué adressé au public en général et à la presse en particulier, le bureau du premier ministre désigné précise que, contrairement à certaines allégations, l’ex résidence des époux Daniel-Gérard Rouzier, sise à l’impasse Devilmé à Bois Moquette, Pétion Ville (Est de Port-au-Prince) n’a pas été détruite lors du séisme du 12 Janvier 2010. Elle a été plutôt vendue il y a 6 ans suite au kidnapping de Mme Rouzier et à son départ subséquent du pays avec ses enfants. Depuis, il réside dans la maison familiale des Rouzier à Morne Brun, indique le communiqué.
Le séisme du 12 janvier a par contre partiellement détruit l’édifice de la Société Haïtienne d’Automobile S.A. (SHASA) sise au Centre Ville de Port-au-Prince et qui est partie intégrante du patrimoine du Groupe SunAuto dont M.Rouzier était Président.
Les autres actifs de la Sunauto dont le siège social situé à Tabarre n’ont pas eu à souffrir significativement du séisme, pas plus que l’usine électrique de Cité Soleil, propriété de E-POWER, autre Société créée et présidée par M. Rouzier, à l’époque en chantier et qui a pu être inaugurée à temps, conclut le communiqué.
Il ressort apparemment de ces précisions que M. Rouzier ne serait pas en mesure de fournir des pièces fiscales pour des propriétés bâties qu’il ne posséderait plus, soulignant d’autres appartenant en fait à des sociétés auxquelles il faisait simplement partie.
A l’issue du dépôt de ses pièces à la Chambre basse, le président de celle-ci, le député de Moron/Chamblellan (Grand’Anse, Sud-Ouest), avait laissé entendre qu’en réponse à la demande du dernier reçu de paiement de l’impôt locatif pour sa résidence personnelle, le premier ministre désigné avait répondu que celle-ci avait été détruite lors du séisme du 12 janvier 2010. [jmd/Radio Kiskeya]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago