Le président de la Commission justice et sécurité du Sénat, Youri Latortue, dénonce une « politisation » des Parquets

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
395 views
Time to
read
1’

Le sénateur de l’Artibonite (Nord), Youri Latortue, a dénoncé mardi le comportement affiché par les commissaires du gouvernement et chefs de Parquet lors des récentes élections dans diverses juridictions du pays.
« Il est évident qu’ils agissaient tous en faveur du parti au pouvoir », a-t-il déclaré à l’issue d’une audition du ministre démissionnaire de la Justice et de la Sécurité publique, Paul Denis, par-devant la Commission justice et sécurité publique du Sénat qu’il dirige.
M. Latortue en a également profité pour dénoncer des arrestations arbitraires, selon lui, effectuées dans le cadre de l’enquête sur le récent incendie à caractère vraisemblablement criminel qui a ravagé le principal marché public de la villes des Gonaïves (Artibonite, Nord). Il soutient que, dans le même temps, de véritables suspects sont en train de se soustraire à la justice en laissant le pays.
L’audition du ministre de la justice concernait le fonctionnement des commissaires du gouvernement qui relèvent de son autorité. Le sénateur du Nord, Moïse Jean Charles (INITE), avait pour sa part souhaité, dans des déclarations faites dans la presse avant l’audition, que le ministre et le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Harrycidas Auguste, fassent le jour sur les motifs et la légalité de la mesure d’interdiction de départ prise par le Parquet de la capitale contre les membres du Conseil Electoral Provisoire (CEP).
Le chef du Parquet de la capitale, Harrycidas Auguste, et le directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Mario Andrésol, ont justifié leur absence à l’audition par des contrariétés de dernière minute. Par contre, le ministre de la justice était accompagné du commissaire du gouvernement et chef du Parquet du Tribunal civil des Gonaïves, Me Mesac Philogène.
Au sortir de l’audition, Paul Denis a estimé avoir bien rempli sa mission de ministre tout en reconnaissant que des critiques sont émises concernant son bilan. Il relève les négligences au niveau de certaines juridictions comme facteur du peu de résultats obtenus dans certains domaines, tels la lutte contre la détention préventive prolongée.
Youri Latortue a annoncé une prochaine audition du ministre de la justice mardi prochain, toujours autour du fonctionnement des Parquets. [jmd/Radio Kiskeya]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago