Quarante chaines de télévision réclament du CEP le paiement de ses dettes

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
358 views
Time to
read
<1’

[AlterPresse]--- Environ quarante chaines de télévision du pays réclament du Conseil électoral provisoire (Cep) des arriérés de neuf millions de gourdes au terme d’un contrat de promotion lors de la campagne électorale du deuxième tour des élections présidentielles et législatives, en mars dernier.
Cette dette concerne les opérations de sensibilisation « où voter » et « rôle des mandataires » et a impliqué plus d’une cinquantaine de chaines locales, selon des informations communiquées à AlterPresse.
Une source du CEP confirme qu’effectivement le Cep a envers une quarantaine de ces chaines, via une agence de publicité, une dette de neuf millions de gourdes.
« Le Cep honorera bientôt sa dette, car le dossier qui est bloqué au niveau de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) pour les suites nécessaires a été acheminé depuis plus d’un mois », indique cette source, qui préfère garder l’anonymat.
Le président de la Cour supérieure des comptes, Arol Elie, dans une lettre adressée le 12 avril au président du Cep, avait sollicité des éclaircissements sur les contrats avant de donner l’autorisation pour décaisser les fonds disponibles à cette fin.
AlterPresse apprend que depuis mai, les informations sollicitées ont été fournies. [sfd gp apr 7/06/2011 12 :30]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago