Don d’équipements audiovisuels de l’UNESCO et de l’OIF à des médias haïtiens et au Ministère de la Culture

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
391 views
Time to
read
2’

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont remis vendredi des équipements audiovisuels à l’Association nationale des médias haïtiens (ANMH), l’Association des médias indépendants d’Haïti (AMIH), la Télévision Nationale d’Haïti (TNH), la Radio Nationale d’Haïti (RNH) et au Ministère de la Culture et de la Communication (MCC).
Selon L’UNESCO et l’OIF, ces équipements (caméras DV professionnels, lecteurs enregistreurs DV, caméras vidéo Flip, mini-enregistreurs numériques, lecteurs CD, transmetteur radio et ordinateurs) permettront aux journalistes haïtiens de produire des émissions et des reportages de meilleure qualité au bénéfice de la population. Ils renforceront en outre les capacités de production audiovisuelle du Ministère de la Culture et de la Communication.
Le montant du don s’élève à environ 40.000 dollars américains.
Intervenant lors de la cérémonie de remise de ces équipements au bureau de l’UNESCO à Port-au-Prince, le président de l’AMIH, le directeur général de Radio Mélodie FM, Marcus Garcia, a déploré le fait que les médias haïtiens sont généralement négligés. Il a donné en exemple le fait que les médias n’ont rien bénéficié de la cérémonie d’investiture du président Martelly qui a coûté 4.5 millions de dollars.
Soulignant le rôle important de la presse dans le contexte actuel, M. Garcia a noté le fait que les nouvelles autorités n’ont point encore établi de façon institutionnelle des liens avec les médias. Il a par ailleurs profité de l’occasion pour signaler le fait que, sous Préval, la presse n’avait subi aucune sorte de persécution.
Le président de l’ANMH, Max Chauvet, directeur du plus ancien quotidien haïtien, Le Nouvelliste, a de son côté mis l’accent sur le fait que la présence autour de la même table des responsables des deux principales associations de patrons de médias haïtiens, traduit leur engagement conjoint en faveur de la lutte pour la défense et la préservation de la liberté de la presse et d’expression.
M. Chauvet souligne que les objectifs actuels des médias sont de se reconstruire et de contribuer á la reconstruction du pays, après les ravages du séisme du 12 janvier 2010. Il croit en ce sens en la nécessité du support continu des institutions tant nationales qu’internationales.
L’UNESCO et l’OIF précisent que la remise des équipements audiovisuels aux médias haïtiens et au Ministère de la Culture s’inscrit dans le cadre d’un effort plus vaste de leur part en faveur de la liberté d’expression et du pluralisme des médias en Haïti. Les deux organisations prévoient de poursuivre leur engagement en faveur des médias et des journalistes qui jouent un rôle fondamental dans le renforcement de la démocratie en Haïti.
L’UNESCO rappelle avoir soutenu des programmes de formation pour des journalistes haïtiens sur la Gestion des risques et désastres et sur la couverture des élections, à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010. [jmd/Radio Kiskeya]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago