Fin de l’ère Préval, Martelly arrive au pouvoir

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
315 views
Time to
read
2’

Les haïtiens se préparaient vendredi à fermer un long chapitre de la vie politique tumultueuse du pays avec le départ du Président René Préval et l’arrivée de son successeur, Michel Martelly, dont l’investiture doit se dérouler samedi à Port-au-Prince en présence de certains dignitaires étrangers.
Après vingt ans de règne politique cumulés avec son ancien mentor, Jean-Bertrand Aristide, le chef de l’Etat sortant -le seul à avoir accompli intégralement deux mandats alternés dans toute l’histoire du pays (1996-2001 et 2006-2011)- se retire au profit de l’ancien chanteur de 50 ans qui prêtera serment sur la constitution samedi matin tout près du site du Palais Législatif détruit par le violent séisme de 2010.
Selon le programme officiel communiqué par le ministère des affaires sociales et le bureau de passation des pouvoirs, à l’issue de sa prestation de serment au cours d’une séance solennelle du Parlement réuni en assemblée nationale, le nouveau Président déposera une gerbe de fleurs au Musée du panthéon national (MUPANAH) avant de se rendre au Palais National où il assitera à une messe suivie d’un Te Deum.
A 11h30 (heure locale, 16h30 GMT), Michel Martelly s’adressera à la nation sur une estrade érigée dans la cour du Palais présidentiel fortement endommagé par la catastrophe du 12 janvier ayant fait 300.000 morts.
Par la suite, il passera en revue les unités de la Police Nationale en compagnie du directeur général de l’institution, Mario Andrésol, avant d’offrir un déjeûner à l’hôtel Karibe à Juvénat (Pétion-Ville, banlieue est de la capitale) en l’honneur des délégations étrangères.
Des audiences privées entre le nouveau chef de l’Etat et des dignitaires venus à Port-au-Prince mettront fin aux différentes étapes de la journée inaugurale de son administration.
Le secrétaire d’Etat à la sécurité publique, Aramick Louis, et le commissaire municipal Castro Prévil, chef du service de la circulation, ont annoncé l’adoption de mesures strictes visant à sécuriser au maximum les trois sites de l’événement et à faciliter le déplacement des deux cortèges présidentiels.
Seuls des véhicules autorisés auront accès aux zones stériles identifiées dans le plan de sécurité.
Refusant de dévoiler, officiellement pour des raisons de sécurité, les noms de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement qui seraient attendus à Port-au-Prince, Magalie Adolphe Racine et Fritz Jean-Louis, deux membres du bureau de passation représentant l’équipe Martelly, ont également démenti l’envoi de cartons d’invitation à tous les anciens dirigeants haïtiens.
Selon le Miami Herald citant des sources du gouvernement sortant, l’investiture coûtera au trésor public la coquette somme de 4,5 millions de dollars (américains).
Quelques heures tout juste avant le début des cérémonies, avec un retard énorme, les préparatifs se poursuivaient vendredi soir un peu partout à la capitale.
Après une journée marquée par des embouteillages monstres, dans des quartiers où trônent des posters géants de Martelly, des ouvriers poursuivaient les travaux de réfection de la voie publique pendant que des jeunes gens s’affairaient à peindre les murs et les trottoirs en rose et blanc, les couleurs fétiches d’un certain "Sweet Micky". spp/Radio Kiskeya

 

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago