Le Père Jules Campion appelle à la conversion des coeurs

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
1766 views
Time to
read
1’

Dans un sermon dont le thème est « Ils furent tous remplis de l'Esprit-Saint », pour préparer les participants au Congrès à la soirée de Pentecôte, le père Jules Campion a exhorté encore une fois le peuple haïtien à une véritable conversion. S'appuyant sur des exemples bibliques, il a expliqué que Dieu déteste le péché et, dans sa miséricorde infinie pour l'homme, ne veut pas sa mort mais son salut. Cependant, l'homme est libre d'accepter ou de refuser l'appel de Dieu. Pour le père Campion, la catastrophe du 12 janvier est une conséquence du refus des Haïtiens de l'appel fait par Dieu à changer leurs coeurs. Multipliant les exemples à partir de la Bible, le prêtre charismatique reconnaît que le séisme meurtrier du 12 janvier 2010 n'a pas seulement une explication scientifique ; il y décèle aussi une explication spirituelle. À l'instar de Jean-Baptiste, le père Campion n'a cessé de crier haut et fort : « Prière, pénitence et réparation » à la foule, avant que le pire n'arrive, à cause de l'endurcissement des coeurs des Haïtiens. En réaction à son vibrant appel, de nombreux participants au congrès ont crié « grâce et miséricorde, Seigneur, sur Haïti ! ». Durant son sermon, il a demandé aux participants de faire preuve de foi en implorant la miséricorde de Dieu pour éviter une éventuelle disparition de la capitale. Selon lui, malgré le séisme du 12 janvier 2010, certains sont restés insensibles à l'appel de Dieu et continuent à blesser le Coeur Sacré de Jésus en s'adonnant à la prostitution, à la sodomie, pour ne citer que ces exemples. Ces mauvais comportements ont causé la destruction de Sodome et Gomorrhe, a-t-il rappelé aux participants.« Face à cette situation, il faut absolument un changement de comportement, une conversion de coeur », a martelé le directeur fondateur du Centre biblique Notre-Dame de Fatima (CBNDF). Enfin, l'ancien curé de la paroisse du Sacré-Coeur de Turgeau s'est adressé à ses confrères prêtres en les invitant à être fidèles à leur mission. Conscient des problèmes auxquels l'Église catholique fait face aujourd'hui, les dirigeants de l'Eglise doivent se laisser inspirer par l'Esprit-Saint dans leurs prises de décision et aider le peuple à mieux s'approcher de Dieu. Pour finir, le père Jules Campion a rappelé aux participants à cette deuxième journée du Congrès qu'un jour Haïti deviendra « lumière des nations » si vraiment chaque Haïtien témoigne, à travers des actions concrètes, son amour pour Dieu, ses frères et soeurs, et son pays ».Marc-Henry Jean[email protected]velliste.com

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago