Carvalho, la parole à la défense

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
343 views
Time to
read
2’

Chez les Portugais du Real Madrid, la palme de la médiatisation revient à Cristiano Ronaldo, qui coiffe de justesse son entraîneur à l'énergie inextinguible, José Mourinho. Pepe n’est pas en reste, lui qui fait la une des journaux en raison des négociations portant sur le renouvellement de son contrat. Cependant, on a parfois tendance à oublier un quatrième homme, plus discret, qui est devenu l’un des indispensables rouages du nouveau Real Madrid : Ricardo Carvalho.
Lors de son recrutement, son âge avait fait tiquer plus d’un aficionado, mais malgré le scepticisme ambiant, le Portugais s’est affirmé comme un défenseur central extrêmement complet. Ses 32 ans ? Considérez-les davantage comme une garantie d'expérience et de savoir-faire, que comme un signe d'usure. À limite, on serait tenté d’inverser les deux chiffres pour rendre justice à la formidable énergie qu'il déploie sur le rectangle vert. Interrogé sur cette longévité, l'intéressé estime qu’elle s’explique en partie par la chance : "Je n'ai subi aucune opération au niveau des genoux ou des chevilles. Quand je suis en forme, je suis beaucoup moins susceptible de me blesser et je sais que je peux courir pendant 90 minutes sans problème. Je suis content car je n'a jamais eu de grave blessure."
InoxydableEn portugais, "carvalho" signifie "chêne". Au vu de la solidité qu'il confère à l'arrière-garde madrilène, on peut dire que le numéro 2 du Real porte bien son patronyme. Avec 40 matches officiels disputés cette saison, soit 3 521 minutes de temps jeu, il est le quatrième joueur le plus utilisé par Mourinho derrière Iker Casillas (4 148), Cristiano Ronaldo (3 975) et Marcelo (3 609).
"Pepe a un gros tempérament. C'est un mec incroyable, avec un cœur énorme. Ricardo est plus mûr, plus patient. Il a du vécu et pour nous, c'est une très bonne chose d'avoir des joueurs aussi expérimentés et cotés dans le football mondial. C'est un joueur très précieux qui nous a fait progresser. Il est essentiel à l'équipe." Ces propos sortent de la bouche de l'homme le mieux placé pour évaluer le travail fourni par le tandem lusitanien de la défense madrilène : le gardien, Iker Casillas.
Carvalho fait partie des pièces incontournables du dispositif de Mourinho. "Carvalho est l'un des meilleurs défenseurs centraux du monde et aujourd'hui, il est au summum de sa maturité", assure son entraîneur et compatriote, avec lequel il a notamment remporté une Ligue des champions de l'UEFA au FC Porto et deux championnats d'Angleterre avec Chelsea. L'international portugais n'hésite pas à renvoyer l'ascenseur au Special One, qu'il a côtoyé dans trois pays différents : "C'est le meilleur entraîneur du monde, un technicien qui sait parfaitement ce qu'il faut faire."
S'il fallait retenir une qualité chez l'ancien Blue, ce serait à n'en pas douter son sens du placement. Doté d'une faculté d'anticipation peu commune, Carvalho sait chiper les ballons dans les pieds des attaquants mais aussi relancer balle au pied depuis son camp. Pour compléter sa panoplie, il a perfectionné son jeu aérien non seulement dans le domaine défensif, mais aussi de l'autre côté du terrain, où il a marqué trois buts.
Optimisme et ambitionCe grand admirateur de Franz Beckenbauer, Franco Baresi et Paolo Maldini est en voie de devenir le digne successeur de ses idoles. "Je comprends les critiques qui ont entouré mon recrutement. J'ai 32 ans, mais j'étais convaincu que je réussirais ici. C'est un style de jeu différent et je voulais prouver que j'étais au point physiquement et mentalement", a-t-il récemment expliqué. "La solution de facilité aurait été de rester à Chelsea, où j'étais déjà respecté. En partant, je recommençais tout à zéro, mais j'avais justement besoin de ça, d'un défi. Le Real Madrid me l'a offert."
Le natif d'Amarante, qui compte pas moins de 18 titres à son palmarès, n'est pas du genre à se contenter de son bon rendement personnel. Alors qu'il entre dans le temps additionnel de sa carrière, il a bien l'intention d'allonger son CV : "Mourinho et moi, nous avons gagné beaucoup de titres et j'espère en gagner d'autres avec ce club."
 

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago