Cuba blâmée pour la perte d'une barge qui transportait des matériaux de construction

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
336 views
Time to
read
1’

PORT-AU-PRINCE, Haïti — Une société immobilière américaine blâme Cuba pour le naufrage d'une barge qui transportait des matériaux pour la construction de refuges pour des survivants du séisme de janvier 2010 en Haïti.
Samedi soir, des cadres de Harbor Homes LLC a affirmé que Cuba avait refusé à la garde côtière américaine la permission d'entrer en eaux cubaines pour récupérer une barge à la dérive qui transportait pour 2 millions $ en fournitures humanitaires.
La barge, dont le chargement aurait permis la construction de 1000 maisons en Haïti, a coulé, en décembre, alors que l'armée cubaine tentait de la remorquer vers la côté.
Selon des représentants de Harbor Homes, un câble de remorque a cédé, et la barge a sombré. Les matériaux de construction, trois tracteurs et un bouteur ont été dispersés dans l'Atlantique.
Selon un porte-parole de l'entreprise, Matt Williams, le gouvernement cubain est l'unique responsable du naufrage.
Il a été impossible de joindre un représentant du gouvernement cubain.
Harbor Homes, une entreprise de Géorgie qui produit des refuges temporaires pour des régions frappées par des désastres, avait gardé le silence concernant cet incident, car elle espérait que sa compagnie d'assurance couvrirait les pertes. Cette dernière a toutefois refusé d'accorder une indemnisation, invoquant l'âge du remorqueur.
Selon des entrevues et des échanges de courriels entre Harbor Homes et Vision mondiale, le remorqueur qui tirait la barge avait quitté Jacksonville, en Floride, le 17 novembre. Le capitaine avait fait le plein aux Bahamas, mais le carburant était délayé avec de l'eau. Le moteur du remorqueur a cessé de fonctionner à environ 25 kilomètres de la côte la plus à l'est de Cuba.
Puis, le 1er décembre, la barge est partie à la dérive. Matt Williams a contacté la garde côtière américaine, et un garde-côte et un hélicoptère ont été envoyés pour tenter de protéger la barge et le remorqueur jusqu'à l'arrivée d'un autre navire ou de carburant.
La garde côtière a contacté les autorités cubaines pour obtenir la permission de pénétrer en eaux cubaines, mais l'accès a été refusé.
Copyright © 2011 The Canadian Press. Tous droits réservés.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago