Le staff de Mirlande Manigat soumet au CEP un mémoire contre les "fraudes" de Michel Martelly

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
450 views
Time to
read
1’

L’alliance RDNP/COREH/Groupe 77 a déposé lundi au siège du Conseil électoral provisoire un mémoire en faveur de la candidate Mirlande Hyppolite Manigat répertoriant des fraudes commises à travers le pays au profit du candidat rival, Michel Martelly, et de graves irrégularités, lors du second tour des présidentielles que la démocrate-chrétienne devrait remporter, selon Me André Michel.

Principal rédacteur du document dans lequel des corresctifs sont également proposés à l’institution électorale, l’avocat souligne à l’attention des conseillers électoraux la nécessité de mettre en oeuvre les recommandations de l’Organisation des Etats américains qui avaient mis fin, en janvier dernier, à une grave crise post-électorale consécutive à des résultats truqués.
"Si au premier tour, les recommandations de l’OEA avaient permis d’écarter le candidat du pouvoir, Jude Célestin, et de repêcher Michel Martelly. Au second tour, elles doivent être appliquées contre ce dernier qui a provoqué des fraudes en cascade", a insisté le responsable du Groupe 77.
Il précise, qu’avec l’approbation de Mirlande Manigat, le mémoire a été acheminé au centre de tabulation, au service juridique du CEP et à tous les conseillers électoraux avec des recommandations en huit points relatives notamment à la vérification de la correspondance des noms des électeurs avec les bureaux où ils ont voté et à celle de la signature des procès-verbaux par tous les membres des bureaux de vote.
De même, la constitutionnaliste et ses alliés exigent un "examen minutieux" des cas de fraude documentés à partir d’un relevé géographique d’opérations de "bourrages d’urnes" que l’équipe Martelly aurait orchestrées pendant toute la journée du 20 mars dans des régions comme Côte de Fer, Bainet, La Vallée de Jacmel (sud-est), Pestel, Jérémie (Grand’Anse, sud-ouest), l’île de La Tortue, Saint-Louis du nord (nord’ouest) et dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.
"Le vote populaire exprimé le 20 mars majoritairement en faveur de Mme Manigat doit être respecté", affirme Me André Michel pour qui les procès-verbaux collectés montreraient clairement une victoire de la candidate démocrate-chrétienne dont l’équipe attend la confirmation jeudi.
L’avocat, qui parle d’un net avantage de la représentante du RDNP sur son rival de Repons Peyizan dans l’Artibonite (nord), le nord-ouest, le nord-est et le Centre notamment, annonce une mobilisation à toute épreuve en vue de porter Mme Manigat à la Présidence de la république.
Dans une atmosphère post-électorale volatile marquée par des déclarations polémiques et des victoires autoproclamées dans les camps Manigat et Martelly, le CEP s’apprête à publier les résultats préliminaires en principe ce jeudi.
La proclamation des résultats définitifs du scrutin est fixée au 16 avril. spp/Radio Kiskeya

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago