Grève des transports en commun

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
312 views
Time to
read
<1’

[AlterPresse] --- Un net ralentissement de la circulation est observé tôt ce 28 mars à Port-au-Prince à l’occasion d’une grève des transports publics lancée par les syndicats de transporteurs contre la hausse des prix des produits pétroliers, constate AlterPresse.
Peu de véhicules de transport en commun ont été constatés sur les circuits de divers secteurs de la capitale où des passagers massés aux points de stationnement attendaient en vain.
Dans les régions de Frères (Est), Delmas (Nord), Carrefour-Feuilles (Sud-est) et Carrrefour (Sud), les camionnettes communément appelées « Tap tap » étaient plutôt rares comparativement aux jours ordinaires.
Aucun incident n’est cependant à signaler et la population tente de vaquer à ses occupations dans le calme. Des ouvriers et autres travailleurs ainsi que des petits commerçants et des élèves accompagnés de leurs parents sont remarqués dans les rues.
Le gouvernement haïtien a décidé d’« ajuster » les prix des produits pétroliers sur le marché local après une hausse enregistrée sur le marché international, annonce le ministère de l’économie et des finances.
La gazoline 95 passe à 200 gourdes et la 91 à 195 gourdes. Le gasoil doit être débité à 162 gourdes et le kérosène à 161 gourdes. Ces nouveaux prix entrent en vigueur dès ce 23 mars, indique le ministre de l’économie Ronald Baudin lors d’une conférence de presse.
Les syndicats ont fait savoir que les chauffeurs ne sont pas prêts à entrer dans la logique d’une augmentation de prix et demandent à l’Etat de revenir sur sa décision. [gp apr 28/03/2011 06:20]

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago