«La MLS, c’est du solide» - Frantz Mathieu

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
547 views
Time to
read
2’

MONTRÉAL - L’ancien défenseur du Manic de Montréal, Frantz Mathieu, croit que le passage de l’Impact de Montréal dans la Major League Soccer (MLS) est un bon coup, d’autant plus qu’il juge ce circuit comme étant fiable.
«Je crois que la MLS est solide en administration et ne commettra pas les mêmes erreurs que la NASL, a-t-il lancé à lors d’un récent passage dans la métropole. La NASL de mon temps était plus forte en calibre que l’actuelle MLS, avec plusieurs des meilleurs joueurs européens et sud-américains qui y jouaient. Toutefois, c’est aussi l’une des raisons de la perte de cette ligue. Plusieurs gérants ont conclu des ententes trop onéreuses avec des joueurs anglais et allemands.»
La NASL a dû clore ses activités en 1984, après 17 années d’activités.
Quant à Mathieu, il a disputé 50 matchs et marqué deux buts avec le Manic, en 1982-1983.
«J’adorais jouer à Montréal, où j’ai passé les meilleures années de ma carrière, a-t-il évalué. Ce qui le plus drôle, c’est que j’ai marqué contre le Manic, à Montréal, lorsque je jouais pour Chicago. C’est d’ailleurs grâce à ça que j’ai pu être échangé et venir y jouer par la suite.»
L’Impact
Confiant des capacités de voir l’Impact de Montréal remplir le Stade Saputo lors de son passage en MLS, Frantz Mathieu croit cependant que le record de 58 542 spectateurs pour un match, établi par le Manic en 1981, sera dur à battre.
«Attirer plus de 58 000 spectateurs, ce n’est pas évident. Je crois par exemple que le Stade Saputo sera plein si les résultats sont bons», a-t-il expliqué.
L’Impact avait tout de même attiré une foule de 55 571 partisans pour son match aller de quart de finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF face au club mexicain Santos Laguna, le 25 février 2009, au Stade olympique.
Pelé
Frantz Mathieu tire une grande fierté d’avoir joué face aux meilleurs joueurs de soccer de la planète, à son époque. Il a notamment une anecdote intéressante à raconter, lui qui a fait face à l’illustre joueur brésilien, Pelé (Edson Arantes do Nascimento, de son vrai nom), considéré par plusieurs comme le meilleur footballeur de tous les temps et seul joueur à avoir remporté trois Coupes du monde.
«En 1975 et 1976, j’évoluais avec le Violette Athletic Club en Haïti et nous avions accueilli le Cosmos de New York, avec qui évoluait Pelé, pour une partie amicale, a-t-il mentionné. Nous avions gagné le premier match 2-1 et ils n’étaient pas trop contents.»
«Nous leur avons accordé une revanche, qui s’était terminée par un verdict nul de 1-1. Ils étaient encore fâchés et nous ont demandé un troisième duel, mais hors d’Haïti. Pour cet affrontement, qui a eu lieu en République dominicaine, nous avons dû nous débrouiller sans plusieurs de nos joueurs, qui avaient été blessés dans un accident d’autobus. New York avait alors gagné 2-1 et nous n’avons plus jamais entendu parler d’eux!»
Tremblement de terre
L’ex-défenseur d’origine haïtienne, qui était retourné dans sa terre natale après carrière, a eu la malchance de vivre le virulent tremblement de terre ayant secoué la petite nation des Caraïbes le 12 janvier 2010. Le choc, d’une magnitude estimée à 7 sur l’échelle de Richter, avait causé plus de 230 000 morts.
«J’étais retourné en Haïti depuis 2004, où j’entraînais l’équipe nationale. Mes souvenirs sont durs à expliquer. J’ai vu des choses horribles, s’est-il tristement souvenu. Les bâtiments n’étaient pas tous solides. J’étais chez moi quand j’ai senti la secousse et je savais dès ce point que c’était un violent tremblement de terre. Par chance, je n’ai pas été blessé. Je suis alors sorti et j’ai commencé à aider les gens.»
À la suite du séisme, Mathieu n’est jamais retourné en Haïti. Il gagne actuellement sa vie au Wisconsin, où il gère une association amateur de soccer qui regroupe une cinquantaine d’équipes.
Source:

Agence QMI  Vincent Morin

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago