Mirebalais:RDNP accuse des partisans de Martelly

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
284 views
Time to
read
1’

(AHP) - La candidate à la présidence sous la bannière du Rassemblement des  Démocrates  Nationaux Progressistes (RDNP), Mirlande Manigat s’est prononcée mercredi sur plusieurs points de l’actualité dont les violences électorales qui ont tendance à augmenter à mesure que s’achemine vers le jour du scrutin, le 20 mars.La candidate a condamné  l’attaque que son équipe a subie la veille à Mirebalais où des individus se présentant comme des supporteurs de son rival ont littéralement empêché son rassemblement et occasionné des violences ayant fait de nombreux blessés à coups de pierres..Elle a également dénonce le fait que des hommes armés de pierres et de tessons de bouteilles n’aient pas été dissuadés par les agents de la police sur place.Madame Manigat réclame par ailleurs la tenue d’enquête sur l’assassinat d’un de ses sympathisants à Port-de-Paix, Michel Saint-Aubin assassiné dans la nuit de mardi à mercredi. Elle  s’est toutefois gardée de lier ce crime aux activités politiques du défunt, en demandant qu’une enquête en révèle les motifs et circonstances.M St Aubin a été atteint de plusieurs projectiles alors qu’il revenait d’une réunion politique selon les déclarations de l’ancien député Harry Marsan l’un des dirigeants  de la plateforme Alternative dont la victime était le coordonateur départemental.Des centaines de manifestants majoritairement des élèves et des proches de la victime ont gagné les rues mercredi matin de la métropole du Nord ‘Ouest  pour reclamer justice en faveur du défunt.La secrétaire générale du RDNP  accuse son adversaire d'avoir créé une « milice en rose » dont les membres porteraient des bracelets en rose (couleur de la plateforme Repons peyizan) donc l'objectif serait de perturber les opérations électorales du 20 mars, en empêchant  ses partisans de voter en sa faveur.Ce sont là les premisses d'une dictature", a lancé Mirlande Manigat qui est  revenue sur ses dernières déclarations demandant à ses partisans de gagner les rues si ceux de son rival décidaient de le faire pour influencer les résultats . Elle leur ordonne dorénavant de s’en abstenir. Son appel fait suite à un communiqué de presse du conseil électoral provisoire rappelant aux candidats les dispositions légales à ce sujet.Concernant la deuxième édition du débat du GIAP qui n’a pu avoir lieu à cause de l’indisponibilité de Michel Martelly, l’ex première indique que d’importants sujets devaient pourtant y être débattus. Elle confie avoir rejeté l’idée du GIAP de l'inviter à une émission spéciale sans la participation de son adversaire.Le retour de l’ancien président Jean Bertrand Aristide prevu pour ce vendredi, a également été abordé par la prétendante à la première magistrature de l’état .La candidate du RDNP  a redit que l’ex chef d’état  a le droit de rentrer au pays quand il le veut et rappelle qu’il a droit à un ensemble de privilèges dont des moyens de  securité.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago