L’aménagement linguistique pour sauver l’écriture et faire progresser la société

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
308 views
Time to
read
1’

P-au-P, 15 mars 2011 [AlterPresse] --- La romancière haitienne, Yanick Lahens, préconise l’adoption d’une « politique des langues » et de l’éducation, afin de préserver l’espèce des écrivains haïtiens et permettre au pays de sortir de son état critique.
« L’aménagement des langues est aussi important et vital comme l’aménagement général du territoire », soutient-elle au cours d’une conférence donnée ce 15 mars à Port-au-Prince, dans le cadre des activités de célébration de la quinzaine de la francophonie.
La conférence s’est déroulée, en présence de Mgr Pierre André Pierre, recteur de l’Université Notre Dame et des étudiants en sciences sociales et humaines de cette institution, autour du thème « Écrire Aujourd’hui est-ce appartenir à une espèce en voie de disparition ou d’apparition ».
« Le non aménagement des langues constitue un désordre », affirme l’écrivain. Selon Yanick Lahens, le leadership politique haïtien doit s’engager dans des efforts en vue de mettre fin au chaos linguistique haïtien « en fixant et en déterminant les règles et les garanties relatives à l’utilisation du créole et du français dans le pays. »
Elle croit que les responsables haïtiens doivent penser à s’investir dans l’établissement de méthodes et pratiques d’enseignement et d’usage des deux langues officielles.
L’auteure estime que cela est nécessaire pour sauver le métier d’écrivain qui, pour sa part, est en « voie de disparition », et favoriser l’épanouissement sociopolitique et économique de la République caribéenne.
Quant à l’écriture, elle « fixe l’information, elle permet l’évolution de la science … elle est la dimension essentielle pour accéder aux progrès politique, social et économique ».
Dans ce sens, « la sauvegarde et l’avancement de l’écriture impliquent l’avancement de la démocratie », ajoute-t-elle.
Yanick Lahens établit aussi que l’écriture est un outil d’éclosion du peuple, lequel peut lui faciliter l’accès à l’esprit critique. Elle prône, de ce fait, le dépassement de l’oralité.
En ce qui concerne le problème de rapport de force entre les langues dans la réalité nationale, il risque de devenir plus complexe à l’avenir avec la montée de l’anglais et de l’espagnol, prévient Yanick Lahens. [rh gp apr 15/03/2011 15 :20]

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago