Existe-t-il encore en Haiti quelqu'un qui a les mains assez propres pour juger Jean-Claude Duvalier

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
290 views
Time to
read
2’

Réponse:Absolument pas. Aujourd'hui,certaines puissances étangères cherchent à polariser l'attention du peuplehaitien sur lex-président Jean-Claude Duvalier,et cela,dans le but de nous empêcher devoir et de nous demander où sont les centaines de millions de dollars ramassés à traversle monde,soit dit en passant pour la reconstruction d'Haiti après le séisme du 12 Janvier2010.Ce travail de manipulation n'a pas d'autre nom qu'un travail de diversion,c'est-à-dire,on mettradeux ex-présidents l'un contre l'autre,tentant ainsi de nous faire oublier les méfaits de RenéPréval en tant que bon et fidèle serviteur et du même coup la misère du peuple haitien.                           En fait,mon travail en tant qu'Haitien consiste non seulement à parler aunom des sans voix mais à manifester ouvertement et avec véhémence mon indignation contrecette ingérence étrangère dans les affaires sociales,politiques et économiques d'Haiti,en par-ticulier,dans le dossier du retour de Jean-Claude Duvalier dans son pays natal:Haiti.Je souligneici que je ne défends pas un homme mais plutôt une cause qui est la nôtre.                         De plus,pour juger Jean-Claude Duvalier en Haiti,il nous faut ouvertementaborder la question et exiger à ce que tous les successeurs de Duvalier soient mis sous lesverrous pour avoir sciemment et en toute connaissance de cause pillé et détruit notre payspendant les vingt-cinq années d'exil forcé de Jean-Claude Duvalier en France.                         Nous savons tous par ailleurs que Jean-Claude Duvalier était le plus jeunechef d'État de la première république noire indépendante du monde;devenu aujourd'hui simplecitoyen,il demeure toutefois un nationaliste que le Canada ne veut plus voir en Haiti parce quece n'est plus le Baby Doc des années 70 et 80 mais Monsieur Jean-Claude Duvalier.Superflu doncd'ajouter qu'il n'est aujourd'hui aucun soi-disant démocrate haitien qui a réalisé pendant vingt-cinq ans ce que Mr Duvalier n'avait pas eu le temps de faire pendant ses quatorze ans à la tête du pays.                      En outre,pour pouvoir porter un quelconque jugement contre François Duvaliersans vraiment l'avoir connu,il importe grandement de bien connaître l'Histoire d'Haiti et de tenircompte du contexte socio-politique avant et après 1957.                      On se souviendra très bien que l'Armée d'Haiti était formée par les Américains durantl'occupation et l'État-Major de cette force armée recevait des ordres directement de Washington et tousles gouvernements démocratiquement élus par le peuple ne duraient que de six à douze mois au pou-voir.Ils étaient tous impitoyablement renversés.Dans un tel contexte,François Duvalier ne voulait pas être inscrit sur la liste des gouvernements éphé-mères qui n'avaient jamais le temps ni la chance de remplir leurs promesses électorales.                        C'est alors et pour toutes ces raisons que Papa Doc avait décidé de créer le corps desTontons Macoutes ou VSN(Volontaires de la Sécurité Nationale).Il est aussi important de noter ici quePapa Doc a été le premier chef d'État haitien à avoir expulsé des diplomates américains en Haiti,lorsqu'uncertain John Knox,alors ambassadeur américain en Haiti,osa traiter Papa Doc de menteur sur les ondesdes radios haitiennes et dans son propre pays,s'ingérant ainsi et sans embarras dans les affaires internesd'Haiti.Nous étions au début des années 60.Le lendemain,après 8h00 AM,il n'y avait plus aucun diplomateaméricain sur le territoire national d'Haiti.                      Donc,aujourd'hui,je peux affirmer sans aucun doute que Jean-Claude Duvalier n'avait dutout créé le corps des Tontons Macoutes et ne peut par conséquent en être responsable des exactions deces derniers ni sur le gouvernement de son père ni sur le sien,car ceux et celles qui se permettaient desabus de pouvoir sur les deux paliers de gouvernements,ils ont été tous assassinés soit en pleine rue etjusque dans leur propre maison après le départ forcé de Duvalier en 1986.En définitive,Jean-Claude Duvalier a tout à fait le droit de vivre en paix chez lui en Haiti et d'aider son peu-ple à sortir de cet enfer qu'il n'avait pas du tout contribué à créer avant son départ forcé vers la France en1986. Excellence,bon retour chez vous en Haiti et que Dieu nous aide à sauver ce beau pays qui est encore lenôtre.                          Faustin Abraham Lubin                  2200,Chapdélaine apt 907                  Québec,Québec                   Canada G1V 4V8                   Tél.:418-614-8749.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago