Jacmel carnaval national 2011: un mariage de couleurs et d`amitié…

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
276 views
Time to
read
1’

Ils étaient plusieurs dizaines de milliers de carnavaliers sur l`avenue du carnaval à Jacmel, la Barranquilla, ce dimanche 27 février 2011.Une foule compacte multicolore et cordiale qui a dégusté, siroté avec voracité la dextérité des artisans de la métropole du sud-est, qui a choisi d`organiser sa dix-huitième édition du carnaval national autour du thème ``Nap kontinye viv poun avanse``, question d`encourager les haïtiens à reprendre gout à la vie un an après le séisme dévastateur, et quelques mois après l`apparition de l`épidémie de choléra, en Haïti.
Pour réaliser cette fête de la couleur, de la beauté et de l`amitié. Le comité organisateur a reçu cinq millions de gourdes de l``état haïtien et deux millions de la compagnie de téléphonie mobile ``Voila``. Deux faibles sommes qui cependant a réussit à aider les artisans et groupes musicaux de Jacmel à conjurer le spectre du 12 Janvier 2010 sur le sud-est.Le docteur ès-lettre, l`écrivain Jean Elie Gilles voit en ce dimanche de fête une thérapie essentielle à un nouveau départ pour les haïtiens après l`année noire écoulée.``les gens ont eu soif de ce carnaval, on dirait…`` a commenté l`auteur de ``Jacmel sa contribution à l`Histoire d`Haïti`` Jean Elie Gilles, observant cette foule en liesse qui bouge comme un seul homme pendant que chaque individu la constituant, fait son propre mouvement, manisfeste individuellement sa joie de pouvoir chasser le stress accumulé durant toute l`année 2010.La star internationale Wyclef Jean lui pense que le carnaval de Jacmel est vraiment particulier et regorge de potentialité.`` Nous travaillons pour offrir à Jacmel, cette ville que j`aime un carnaval encore plus beau et rentable`` a déclaré en substance M. Jean accompagnant, lui et l`artiste ``Shabba`` le candidat à la présidence Michel Joseph Martelly.Le numéro un du Mouvement pour Reconstruction Nationale (MRN) Omar Garat estime inadmissible l`organisation de ce carnaval, qui selon lui révolte tous les gens sensés de la nation haïtienne, parce que selon le sociologue Garat le carnaval est moyen le plus sur pour le gouvernement et de l`international pour flatter le bas instinct des haïtiens et préparer ce peuple à consommer les élections futures qui selon Omar Garat seront mauvaises.Il critique le ministère de la culture qui selon lui ne devrait pas accepter la diffusion de certaines meringues carnavalesques et musiques comme ``nou se agrikol`` divisant davantage la société :`` Ce ministère inquiet par son niveau d`imbécilité…```a martelé M. Garat Omar.Ce dernier digère mal la présence de M. Joseph Michel Martelly dans le carnaval de Jacmel ce 27 Février.
Source:bonzouti

Tags: 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago