un derby sur haute tension .Violette/Racing

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
314 views
Time to
read
3’

Le match le plus attendu du tournoi de fermeture est enfin arrivé et il opposera ce dimanche 19 décembre 2010 au stade Sylvio Cator, le Violette AC face au Racing Club Haïtien à l’occasion de la neuvième journée du championnat national Digicel. Il s’agit de leur quinzième face à face depuis la mise en application de ce système de championnat en 2002. Le choc des titans est peut-être de retour et ce malgré le mauvais classement des deux équipes sur l’ensemble de la saison.
Le cœur du football national bat au rythme du derby national, en dépit du fait que la rencontre devant opposer le Victory SC (leader) face à l’ASCAR (2e) au stade Sylvio Cator lundi 20 décembre est considéré par plus d’un comme le match phare de la neuvième journée du championnat national Digicel.
Sans aucun prétexte, le derby national entre le Violette et le Racing Club Haïtien qui aura lieu au stade Sylvio Cator ce dimanche devrait en principe susciter et attirer beaucoup de passions chez les fans du ballon rond.
Avant ce choc, le Vieux tigre (26) points est mieux classé par rapport au Vieux lion dans le classement général mais reste sur une série de 4 défaites de suite après les huit premières journées disputées dans le tournoi de fermeture du championnat national Digicel. En face, le Violette (19) unités a connu une sorte de regain de forme. Vainqueur du Don Bosco (1-0), le Violette reste sur un important match nul (1-1) au Cap-Haïtien face à l’ASC. Invaincu pendant les deux dernières journées, le Violette AC a les faveurs des pronostics et se trouve en position de force pour faire chuter son grand rival.

// -->
// -->

Dans les deux camps, la prudence est le maître mot dans la mesure où dans ce genre de rencontre, rien n’est jamais joué d’avance d’autant plus que les deux plus anciens clubs du pays sont en lutte pour éviter la relégation. L’enjeu est donc de taille, car une défaite de l’un ou de l’autre adversaire pourrait avoir de graves conséquences sur leur avenir dans cette série de fermeture du championnat national 2010.
Pour les amoureux des statistiques, les deux équipes se sont rencontrées 14 fois entre 2002 et 2010. Le Racing Club Haïtien qui avait connu un passage avide pour s’être relégué dans l’enfer de la D2 en 2008, a battu son grand rival trois (4) fois pour 9 buts marqués contre trois (3) victoires pour le Violette et (8) buts marqués. Les deux géants du football haïtien se sont quittés 7 fois sur un score nul dont quatre 1-1 et trois 0-0.
Ainsi, à l’instar des grands derbys du monde entier, cette fête du football ne passe jamais inaperçue peu importe le classement des deux équipes. Au match aller, le Racing Club Haïtien grâce à un but de Darlin Thoby s’était imposé sur le strict minimum (1-0).
Le choc des titans est peut-être de retour. Les deux géants du football national croiseront le fer, ce dimanche avec une ambition commune qui n’est autre que tenir leur place parmi l’élite du football national l’an prochain et l’objectif restera le même : battre son adversaire et engranger les trois points. Les Violettistes ne voudront jamais s’incliner devant les Racinistes, et vice versa.
Signalons qu’enfin, les deux belligérants du football national présentent aussi un palmarès presqu’identique. Le Violette fondé, le 15 mai 1915 n’est autre que le doyen des clubs haïtiens, il détient deux titres dans le championnat national de D1 (1993 et 1999) mais n’a toujours pas remporté aucun titre depuis l’adoption de ce système de championnat en 2002 (ouverture et fermeture), vainqueur de la CONCACAF des clubs Champions en 1984 sans compter de nombreux trophées raflés en Coupe Pradel, le Violette est certainement l’une des plus grandes équipes du pays.
L’autre géant du football haïtien, le Racing Club Haïtien, fondé le 23 mars 1923 compte aussi deux titres nationaux à son actif (2001 et 2003). Comme le Violette, le RCH a remporté la CONCACAF des Clubs Champions en 1963. Avec plus d’une vingtaine de titres en Coupe Pradel, le Racing Club Haïtien reste et demeure le club le plus titré du pays.
Samedi 18 décembre 2010
Stade Sylvio Cator 4h: Aigle Noir – Tempête FC:
Dimanche 19 décembre 2010
Lands des Gabions 3h : América – AS Mirebalais :
Parc Saint-Victor 3h : AS Capoise – Eclair FC :
Parc Julia Vilbon 3h : AS Cavaly – Dynamite :
Parc Nelson Petit-Frère 3h : AS Saint-Louis du Nord – Racing FC :
Stade Sylvio Cator 4h: Violette AC – Racing Club Haïtien :
Parc Levelt 5h: Baltimore – Don Bosco:
Lundi 20 décembre 2010
Stade Sylvio 4h: Victory SC – ASCAR:
LP Alexandre

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago