Haïti: des partisans de Michel Martelly manifestent

Publié
8 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
255 views
Time to
read
1’

 

La capitale haïtienne s'est réveillée dans un calme relatif mercredi, au lendemain de la proclamation des résultats préliminaires du premier tour de la présidentielle, mais des partisans du candidat malheureux Michel Martelly manifestaient leur mécontentement.

À Pétion-Ville, dans la banlieue de Port-au-Prince, un jeune partisan de Michel Martelly, écarté du second tour, a réveillé la population dès cinq heures du matin en criant dans les rues «Réveillez-vous! Mettez-vous debout!», et en demandant aux habitants de soutenir son candidat, a constaté l'AFP.
Des groupes de 10 à 20 personnes étaient assemblés en plusieurs endroits de la ville et se déplaçaient en courant d'un quartier à l'autre en brandissant des portraits de M. Martelly et en frappant dans leurs mains pour manifester leur mécontentement.
Des violences sporadiques avaient éclaté mardi soir à Port-au-Prince et dans d'autres villes après l'annonce des résultats préliminaires du premier tour, que l'ambassade américaine a jugé «incohérents».
Le second tour devrait opposer l'ex-Première dame Mirlande Manigat, qui a obtenu 31% des voix, au candidat du pouvoir Jude Célestin, qui a réuni 22% des suffrages. Le chanteur populaire Michel Martelly arrive juste derrière Jude Célestin en troisième position, avec plus de 21% des voix et seulement quelque 6000 voix de moins que son rival.
Les candidats ont la possibilité de contester ces résultats préliminaires avant la publication des résultats définitifs prévue le 20 décembre.
La circulation était presque entièrement impossible à Pétion-Ville mercredi matin où les rues étaient obstruées par des barricades et des pneus enflammés, et les seuls véhicules présents dans les rues étaient des voitures de police.
Des bennes à ordures ont été déversées au milieu de la chaussée où des carcasses de voitures finissaient de se consumer, des blocs de pierres empêchaient également la circulation.
Les habitants se déplaçaient à pied, mais les commerces étaient obstinément fermés.

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago