Malgré le risque de fraude, Haïti se prépare à voter

Publié
9 années ago
Dernière mise à jour
1 année ago
333 views
Time to
read
1’

Quatre jours avant un scrutin présidentiel et législatif crucial pour l'avenir d'Haïti, la campagne électorale se poursuit dans un climat troublé par les craintes de fraudes massives et l'épidémie de choléra. Quelque 4,7 millions d'habitants de ce pays, exsangue après le séisme de janvier qui a fait plus de 250 000 morts, sont appelés aux urnes le 28 novembre pour élire leur nouveau président et un nouveau parlement. 
Mais le directeur du registre électoral national haïtien, Philippe RJ Augustin, a déclaré qu'il craignait "des fraudes partout" et que des responsables de bureaux de vote soient touchés par la corruption qui sévit déjà dans le reste de la société haïtienne. Autre crainte formulée: le système qui prévoit d'apposer de l'encre indélébile sur une des phalanges de chaque électeur après son vote, pour éviter qu'il ne vote plusieurs fois, sera-t-il suffisamment efficace? 
Fraudes, heurts et choléra
La campagne électorale a par ailleurs été perturbée ces derniers jours par des violences sporadiques. Lundi, les affrontements entre des partisans de deux candidats, dans le sud-ouest du pays, ont même fait deux morts. Mercredi matin, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à Port-au-Prince pour manifester contre le président René Préval et son protégé, Jude Célestin, qui se présente sous la bannière d'Inité ("Unité" en français), le parti au pouvoir. Des drapeaux d'Inité ont été brûlés, mais la manifestation n'a pas dégénéré. 
Les heurts qui ont entouré la campagne se conjuguent aussi à l'épidémie de choléra qui sévit depuis plus d'un mois. La maladie a fait jusqu'ici 1415 morts et entraîné plus de 25 000 hospitalisations, selon le dernier bilan. 
La Banque mondiale a annoncé qu'elle préparait un don de 10 millions de dollars pour améliorer l'accès aux services de santé et à l'eau propre. La France a de son côté annoncé mercredi l'envoi de moyens d'urgence à l'hôpital universitaire d'Etat de Port-au-Prince. Trois chercheurs ont en outre publié ce mercredi une lettre appelant les Etats-Unis à fabriquer et stocker à grande échelle des doses de vaccin contre le choléra pour pouvoir intervenir rapidement. 
Mais ce contexte troublé n'a pas pour autant poussé les autorités à reporter ce rendez-vous électoral, comme le souhaitaient quatre des 18 candidats. Les résultats ne pourraient être connus que début décembre.  

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago