Le linguiste Yves Déjean s’est éteint…

Publié
8 mois ago
Dernière mise à jour
8 mois ago
3117 views
Time to
read
1’

Yves Déjean

Les funérailles du linguiste Yves Déjean, décédé le jeudi 29 mars 2018, seront chantées le mercredi 4 avril 2018, en l’église Saint-Louis Roi de France, à Turgeau.

Le linguiste Yves Déjean est décédé dans l’après-midi du jeudi 29 mars 2018, à Port-au-Prince, à l’âge de 90 ans dans les bras de sa famille. Ayant vu le jour à Port-au-Prince le 16 mai 1927, il a fait des études en théologie et philosophie, avant d’être ordonné prêtre en 1952. Entre 1953 et 1959, il a occupé plusieurs fonctions comme prêtre de l’Eglise catholique à Port-au-Prince (département de l’Ouest), au Cap-Haïtien (département du Nord) et à Port-Salut (département du Sud).

Détenteur d’un doctorat en linguistique à l’Université d’Indiana en 1977 et d’un master en hébreu biblique, il fut responsable du curriculum d’une série d’écoles américaines pendant plusieurs années ; il a enseigné dans les plus grandes Universités aux États-Unis. De retour en Haïti en 1986, après la chute des Duvalier, il a écrit plusieurs livres et de nombreux articles sur les questions de langue et d’éducation en Haïti.

En 1987, il fonda «Sant Twa Ti Flè», une école où l’on enseignait uniquement le créole dans la localité de Fort-Royal, à Petit-Goâve. Depuis, il a consacré une bonne partie de sa vie à l’enseignement de la linguistique à l’Ecole normale supérieure et à la Faculté de linguistique appliquée de l’Université d’État d’Haïti, sans oublier les nombreuses conférences données dans de nombreuses institutions à travers le monde.

Il a écrit plusieurs livres et de nombreux articles sur les questions de langue et d’éducation en Haïti. Parmi ses productions, on retrouve des titres comme Comment écrire le créole d’Haïti (1977, 1980) ; Ann aprann òtograf kreyòl la (1986) ; Alfabetizasyon ak konsyans kritik : kesyon ak repons ; Alfabetizasyon san manti, manti san alfabetizasyon (1995) ; The native language as a medium of instruction : An issue revisited (1999) ; Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba ([2006]-2013) ; Notre créole à nous (1993) ; The Native Language as a medium of Instruction. An Issue Revised (1999) ; Dilemme en Haïti : français en péril ou péril français ? (1975) ; Alphabétisation : Mythes et réalités (1997).

Les funérailles du linguiste Yves Déjean seront chantées le mercredi 4 avril 2018, en l’église Saint-Louis Roi de France, à Turgeau. Selon une note de l’« Akademi kreyòl ayisyen » (Aka), l’exposition de la dépouille est prévue à 8 heures du matin. Une veillée d’hommage aura lieu le mardi 3 avril 2018, au local d’études post-graduées de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), avec des témoignages de la famille du défunt, de ses amis et de ses anciens étudiants. La veillée sera agrémentée d’une exposition de ses livres et plaques d’honneur reçus ainsi qu’une projection de ses photos.
Amos Cincir Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 8 mois ago