Viol : quatre universitaires portent plainte au parquet de Port-au-Prince

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
2010 views
Time to
read
1’

Le parquet de Port-au-Prince a reçu quatre plaintes de la part d’étudiantes d’universités privées victimes d’agression sexuelle sortant de l'école. L’information a été annoncée par le commissaire du gouvernement, Paul Éronce Villard, dans une interview accordée au journal ce mercredi. Si l’identité des victimes n’a été dévoilée ainsi que leurs universités, le commissaire Villard a toutefois indiqué que ces plaintes ne concernent pas les victimes de l’Université Quisqueya. « J’avais autorisé les plaignantes de le faire par écrit. Après avoir reçu ces quatre plaintes, je confirme effectivement que les victimes ont préféré garder l’anonymat », observe-t-il.

Paul Éronce Villard explique que les plaintes reçues contiennent des détails qui faciliteront l’enquête. « Nous allons identifier ceux qui y ont été dénoncés. Ces derniers seront poursuivis. Nous ferons le suivi du dossier convenablement », a assuré le chef de la poursuite. 

Le numéro un du parquet de Port-au-Prince invite les victimes de l’Université Quisqueya à déposer plainte également. Il a révélé l’existence d’une cellule au parquet qui traite des violences faites aux femmes et qui se charge spécifiquement de ce dossier. « Cette structure est formée de 3 substituts commissaires du gouvernement qui travaillent généralement sur tous les dossiers  de la sorte, particulièrement sur cette affaire », a-t-il indiqué. 

Au cours du mois de mai, pas moins de trois étudiantes ont été dépouillées puis violées par des individus armés en revenant des cours. La nouvelle avait défrayé la chronique et provoqué l’indignation d’une bonne partie de l’opinion publique. Dans une note de presse, la Primature avait promis des mesures appropriées afin d’apporter des réponses fortes « aux malfrats qui ont choisi de commettre de telles vilenies ». Une marche réunissant plus d’un millier de participants avait été organisée à Port-au-Prince afin d’exiger des autorités de prendre des mesures pour garantir la sécurité des citoyens, particulièrement des étudiantes.

Jean Daniel Sénat source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago