«Traitement définitif du SIDA : dans 10 ans, il y aura quelque chose», croit le Dr William Pape

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
3978 views
Time to
read
1’

Dr. Jean William Pape

Cette semaine, la nouvelle d'un nouveau patient qui s'est définitivement remis du VIH/SIDA a affolé la toile. Les scientifiques de tout horizon ont donc trouvé une nouvelle raison de garder espoir puisqu'il s'agit du 2e cas en 12 ans.

Ce nouveau cas est d'une grande valeur scientifique puisqu'il symbolise «the proof of concept». C'est-à-dire, pour la deuxième fois la même technique donne un résultat similaire, il s'agit d'une greffe de moelle chez des patients vivant avec le VIH/SIDA.

À juste titre, en début de semaine, le New York Times parle d'un «jalon dans l'épidémie mondiale de SIDA».

«La nouvelle arrive presque douze ans après le premier patient dont on sait qu’il est guéri, un exploit que les chercheurs tentent depuis longtemps, sans succès, de reproduire. Le succès inattendu confirme maintenant qu’un remède à l'infection est possible, selon des chercheurs», avance le New York Times.

À l'annonce de la nouvelle, le monde scientifique attendait que les enquêteurs publient leur rapport dans la revue Nature afin de présenter certains détails lors de la conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes à Seattle.

En Haïti, l'un des premiers scientifiques haïtiens à travailler sur le VIH/SIDA, le Dr William Pape, suit de près les nouvelles et espère qu'Haïti pourra se mettre au diapason avec les nouvelles avancées. «La greffe de moelle est une procédure lourde et coûteuse, c'est encore inaccessible pour nous, mais il y a motif de garder espoir», relate le Dr William Pape  dans un entretien exclusif accordé au journal.

Il retourne sur ce nouveau cas qu'il considère comme la preuve que le monde sait désormais comment s'y prendre avec le VIH/SIDA. «D'ici 10 ans, il y aura quelque chose, je ne sais pas encore si ce sera une vaccination, mais il y aura quelque chose pour traiter définitivement le SIDA», soutient le Dr Pape qui dirige l'un des plus grands centres travaillant sur le SIDA en Haïti.

Détenteur de plusieurs distinctions internationales, le Dr Pape suit avec une grande attention les nouvelles et souhaite au moment opportun apporter sa contribution comme il l'avait fait au début de cette épidémie en Haïti.

Claudy Junior Pierre source Le Nouvelliste

 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 1 mois ago