Pourquoi faire le test de dépistage du VIH aujourd'hui ?

Publié
8 mois ago
Dernière mise à jour
8 mois ago
2095 views
Time to
read
2’

Dr César A. Núñez, directeur régional de l'ONUSIDA pour l'Amérique Latine et les Caraïbes

C’est la 30ème commémoration de la Journée mondiale du sida. Au cours des trois dernières décennies, la riposte mondiale au VIH est passée d’un sentiment de désespoir à celui de l’espoir. Nous disposons aujourd'hui de moyens formidables pour prévenir les infections par le VIH et les décès.

Les bébés de mères vivant avec le VIH peuvent naître sans VIH. Les personnes séropositives peuvent être traitées afin que la quantité de virus dans leur sang soit très faible c’est-à-dire indétectable et qu'elles ne soient plus infectieuses. Les personnes séronégatives peuvent prendre des médicaments pour éviter de contracter le virus.

Tout cela était inimaginable dans les années 1980. En bref, nous avons maintenant les outils pour mettre fin à l’épidémie de sida. Pourtant, le rythme des progrès ne correspond pas à l'ambition mondiale.

Le thème de la Journée mondiale du sida de cette année met en évidence une action simple que les citoyens ordinaires peuvent prendre pour nous rapprocher de cet objectif : connaître son statut.

Le dépistage du VIH est une stratégie essentielle pour la prévention et le traitement. Pour les personnes dont le test est négatif, nous avons l’occasion d’évaluer leurs risques et d’élaborer une stratégie visant à les préserver du VIH.

Pour ceux dont le test est positif, il est possible de commencer un traitement, de rester en bonne santé et de prospérer.

Environ 77% des personnes vivant avec le VIH en Amérique latine et 73% des personnes vivant avec le VIH dans les Caraïbes connaissaient leur statut en 2017. Cela signifie qu'environ une personne séropositive sur quatre dans notre région n'est pas au courant.

La connaissance est le pouvoir.

En connaissant votre statut, vous pouvez prendre les mesures pour vous protéger et protéger les autres.

L’ignorance de son statut VIH par les populations a sans aucun doute contribué aux 100.000 nouvelles infections en Amérique latine et aux 15.000 nouvelles infections dans les Caraïbes l’année dernière. Il y a trop de diagnostics tardifs dans notre région. En 2017, 29% des nouveaux cas diagnostiqués en Amérique latine et près du quart des nouveaux diagnostics dans les Caraïbes concernaient des personnes au stade avancé de l'infection. C'est un facteur de risque particulier pour les hommes qui ont moins de chances d'aller à la clinique ou de consulter un médecin, sauf s'ils sont gravement malades. Il est dans l’intérêt de tous de créer une culture dans laquelle un dépistage du VIH régulier est prévu et soutenu. Cela permet un diagnostic précoce, un traitement efficace et une prévention possible.

Tout comme il y a eu des innovations dans le traitement, il y a eu aussi des innovations dans les tests. Dans toute notre région, l'accès au test rapide du VIH est gratuit. Cela ne prend que quelques minutes pour connaître son statut.

Les kits d’auto-dépistage du VIH sont de plus en plus disponibles. Le Brésil a ouvert la voie en matière de réglementation de ce secteur et de garantie que, les personnes disposent des informations et des ressources dont elles ont besoin pour faire un suivi après un test à domicile.

Les organisations communautaires ont recours à la sensibilisation par les pairs pour tester les populations les plus marginalisées et les plus vulnérables. Nous encourageons les gouvernements à faire plus pour aider ces organisations à atteindre les personnes qui ont du mal à accéder aux services de santé.

Les prestataires de services utilisent de plus en plus une méthode appelée « dépistage des contacts », qui consiste à proposer le dépistage aux partenaires sexuels, aux enfants et aux autres membres du ménage des personnes diagnostiquées.

Les gouvernements, les services de santé, la société civile et les partenaires au développement jouent tous leur partition. Vous pouvez jouer votre rôle en vous faisant dépister.

Dr César A. Núñez, directeur régional de l'ONUSIDA pour l'Amérique Latine et les Caraïbes

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago