Des policiers ont marché dans les rues pour une deuxième fois

Publié
3 semaines ago
Dernière mise à jour
3 semaines ago
1782 views
Time to
read
1’

Revendication des policiers - 17 Nov 2019 - Courtoisie Vantbef

Des agents de la Police Nationale d’Haiti ont marché dans diverses rues de la Capitale haïtienne et dans les autres villes du pays, ce dimanche 17 novembre 2019, pour exiger de meilleures conditions de vie, un salaire décent, entre autres.

Ils étaient des centaines d’agents issus des différentes unités de la Police Nationale d’Haiti (PNH) à fouler le macadam, ce dimanche 17 novembre 2019, à Port-au-Prince et dans certaines villes du pays, notamment au Cap-Haïtien et aux Gonaïves.

Pancartes en mains, avec des slogans les uns plus significatifs que les autres, ces agents ont dénoncé les conditions dans lesquelles ils effectuent leur travail au sein de l’institution policière.

Accompagnés des militants de l’opposition politiques, ces policiers ont dénoncé la situation dans laquelle ils évoluent au sein de l’institution. Ils réclament un salaire de base allant jusqu’à 50 mille gourdes, le droit à la formation d’une structure syndicale au sein de la PNH, de meilleures conditions de travail, la réduction du nombre d’heures de travail, sont entre autres, les revendications exprimées par les policiers qui étaient pour la plupart vêtus de maillots blancs.

À Port-au-Prince, ils ont démarré au Champs-de-Mars pour arriver devant le bâtiment de la Direction Générale de l’institution policière à Petionville, où ils ont délivré un message.

Au Cap-Haïtien, ils ont marché de Vertières à la Direction Départementale du Nord de la PNH (DDN/PNH). Aux Gonaïves, département de l’Artibonite c’était le même cas de figure. Ces agents protestatires ont souhaité avoir un meilleur traitement au sein de la PNH, pour qu’ils fassent leur travail avec plus d’efficacité, disent-ils.

Malgré le code de déontologie de la Police Nationale d’Haiti, interdisant aux policiers de faire des mouvements de protestation ou pour faire passer leurs revendications, les policiers sont à leur deuxième mouvement de protestation à travers les rue pour faire entendre leurs voix.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago