Plusieurs bâtiments publics ont essuyé des jets de pierres

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2489 views
Time to
read
1’

Manifestation du 13 Juin 2019 - 7 Tours Palais National

Les manifestants ont lancé des pierres, ce jeudi, sur plusieurs bâtiments publics, dont le Palais de justice, l’électricité D’Haïti et le Ministère à la condition feminine et aux droits des femmes. Des milliers de personnes (selon les chiffres communiqués par les organisateurs) ont gagné les rues à l’appel d’un groupe de petrochallengers pour la ronde du Palais national à sept reprises.

A l’appel d’un groupe de pétrochallengers, des milliers de personnes (selon les chiffres communiqués par les organisateurs) ont réalisé, ce jeudi 13 juin 2019, le tour du Palais National à sept reprises. L’objectif est d’exiger le départ du Président de la République, Jovenel Moïse.
Après avoir contourné les locaux du Palais Présidentiel, au Champs de Mars, les forces de l’ordre s’opposent à toute tentative des manifestants de froller les parages du bâtiment. Mécontents d’être empêchés par des agents de l’unité de sécurité générale du Palais national (USGPN), les manifestants ciblent le bâtiment du Parlement haïtien.

Arrivés au Bicentenaire, d’autres dispositifs de sécurité sont aussi mis en place par plusieurs patrouilles de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Pour manifester leur mécontentement, les protestataires, sur leur route, lancent des pierres en direction du Palais de justice ainsi que le bureau de l’Electricité d’Haïti (Ed’H), au Boulevard Harry Truman.

Ils accusent les autorités judiciaires d’être complices de la lenteur observée dans le traitement du dossier Petro Caribe afin de procéder à l’arrestation des personnes qui seraient impliquées dans la mauvaise gestion de ce fonds et du même coup lancer le procès.

En revanche, les agents de sécurité du Parlement et du Palais de Justice ont fait usage de gaz lacrymogènes et ont fait feu pour disperser la foule

Les manifestatns ont alors cassé plusieurs pares-brise de véhicules et des vitres de différentes entreprises sur leur passage.

Dès lors, les manifestants sont éparpillés dans toutes les rues du centre-ville de Port-au-Prince et se sont dirigés au Champs-de-Mars. Et là, ils ont attaqué les locaux du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago