Plus de subvention pour l’Électricité d’Haïti

Publié
5 mois ago
Dernière mise à jour
5 mois ago
2557 views
Time to
read
1’

EDH

Quand le responsable de communication de l’EDH fait le point sur le rapport entre la subvention déguisée de l’Etat haïtien à l'ED'H et les déficit enregistrés sur le plus grand réseau Electrique du pays, M. Jose Davilmar est on ne peut plus clair : "Pour obtenir maintenant de meilleurs services, les clients doivent honorer leur facture".

L’annonce de l’arrêt de la subvention de l’EDH par l’Etat haïtien ne devrait étonner personne,  à  en croire  Jose Davilmar.  " Ce n’est plus un secret  que l’Etat ne subventionnera plus l’ED'H " a  répondu  le responsable de  communication de l'ED'H, quand il a été invité à de faire le point sur la question de l’arrêt des subventions, lors d’une entrevue accordée à Haiti Press Network(HPN) au Karibe Convention center.

 En considérant  les explications de M. Davilmar, cette coupure de vivre semble arranger plutôt les affaires du réseau, contrairement à ce qu’on pourrait croire.

"L’Etat est le client qui a le plus de dette envers l’ED'H, des dettes contractées par les différentes instances qui représentent le pouvoir public, comme les ministères, les mairies et autres organismes autonomes qui ne paient pas leur facture" explique t-il.

 Le communicateur ne mâche pas ses mots "la dette de l’Etat envers l’ED'H se lève à 14 milliards de gourdes, soutient-il. Jose Davilmar demande de remettre à l'Etat sa facture comme pour dire à quelque chose malheur est bon.

M. Davilmar rend l'Etat haïtien responsable des manquements de l’organe chargé de gérer l’électricité dans le pays. "Cette subvention déguisée que nous n'allons plus recevoir, va nous donner la chance de régulariser mieux l’institution et faire une meilleure commercialisation de l’électricité" a t-il martelé . 

 Chiffres à l'appui, Le responsable de communication de l'institution avance que l’ED'H ne rentre que  36% de ses investissements. Les 64 %  manquant sont volatilisés entre factures non payées, problème technique et vols d’électricité. Par ailleurs la voix de l’ED'H reconnait l’existence d’une certaine  volonté politique du gouvernement actuel de faire une meilleure distribution de l’énergie  électrique dans le pays. "C’est pour la première fois qu’il existe une volonté réelle pour éclairer ce pays" souligne M. Davilmar.

 Se dressant en défenseur du Président de la République, il regrette la mésinterprétation qu’on fait des propos de Jovenel  Moise, sur la question de l’électricité 24h sur 24. «L’accès à l’électricité est une chose avoir le moyen de faire les frais en est une autre » rajoute t-il.

Dans la foulé, Jose Davilmar annonce de nombreuses innovations dans le secteur, allant des nouvelles dispositions de passer des câbles souterrains à des modèles plus appropriés de distribution dans les villes de provinces. Rappelons que le Taiwan vient de faire un prêt de 150 million dollars à investir dans l’énergie, alors  que les factures vont augmenter de 10%.

Naomie Olivier
 SOurce HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
5 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 5 mois ago