plus de 100 personnes tuées par balles en 8 mois en Haïti, selon le CARDH

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
1429 views
Time to
read
1’

Selon le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH), 107 personnes ont été tuées par balles de février à septembre 2019, au total le centre a dénombré 169 personnes mortes dans le pays durant cette période. Des centaines ont été blessées et d’autres disparues.

Le rapport du Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) fait état de deux défenseurs des droits humains tués au cours de l’année 2019 parmi les victimes. Au moins 7 ont été agressés physiquement et verbalement et menacés de mort.

 « La crise politique qui sévit en Haïti depuis environ un an avec des conséquences désastreuses au plan socio-économique et sur les conditions de vie et d’existence de la population, porte atteinte, particulièrement, au droit à la vie, à l’intégrité physique et morale de nombreux citoyens », a constaté le CARDH.

Dans le document publié mardi, l’organisme a produit des recommandations don’t celles qui suggèrent de promouvoir et de protéger les droits humains et les libertés fondamentales universellement reconnus et d’adopter une loi sur la protection des défenseurs des droits humains.

Il a également recommandé d’élaborer et appliquer un programme d’éducation civique autour du travail de défenseurs des droits humains.

Selon le CARDH, les militants des droits humains en Haïti doivent être considérés comme une catégorie vulnérable, surtout en raison de l’incompréhension de la nature de leur travail par les autorités et de l’impunité qui prédomine en Haïti.

Source HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago