PetroCaribe : le Sénat ne fera qu'acheminer l'audit de la Cour des comptes à la justice

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
5372 views
Time to
read
1’

Joseph Lambert - Président du Sénat

Le président du Sénat de la République Joseph Lambert a assuré que le grand Corps acheminera le rapport d'audit sur l'utilisation du fonds PetroCaribe à la justice. « Quand le rapport de la Cour des comptes arrivera au Sénat, les sénateurs n’auront pas à se prononcer là-dessus. Le Sénat dira au commissaire du gouvernement ou au juge: Tenez le rapport pour les suites de droit », a indiqué Joseph Lambert lors d'une intervention à la cérémonie de présentation des 30 propositions d'amendement de la Constitution de la commission présidée par le député Jerry Tardieu, au Karibe, mardi 28 août 2018.

Le Sénat ne donnera pas de décharge à ceux qui sont très sérieusement impliqués dans ce dossier. « Aussi simple que cela », a soutenu Joseph Lambert, soulignant la nécessité que les institutions fassent leur travail. Le président du Sénat a indiqué que la transmission du dossier PetroCaribe à la CSC/CA ne visait pas à "le clouer au pilori". Au contraire, a expliqué Joseph Lambert, qui affirme avoir agi « pour éviter un vote politique ». « Nous l’avons envoyé à l’institution appelée à se prononcer sur le dossier et l’enlever aux mains de politiques qui s’apprêtaient à faire un vote politique ». a expliqué Lambert.

« Quel que soit le vote effectué au Sénat à ce moment, cela aurait été un vote politique. Aujourd’hui, la question est traitée administrativement avec l’institution ayant la technicité et l’autorité appelée à se prononcer », a-t-il renchéri en révélant que de l'argent est mis à la disposition de la CSC/CA pour effectuer cet audit. Joseph Lambert a appelé à ne pas instrumentaliser ce dossier pour nuire aux gens. Après 87, on disait que quelqu'un est macoute, après 95, lavalas et aujourd'hui on l’implique dans le dossier PetroCaribe, a dit Joseph Lambert, qui est contre les règlements de comptes, les pratiques consistant à indexer des personnes n'ayant aucun rapport avec le dossier PetroCaribe.

Joseph Lambert a été un influent sénateur et allié politique de René Préval et ex-conseiller de Michel Martelly, deux présidents sous lesquels de l'argent du fonds PetroCaribe ont été dépensés dans beaucoup de contrats de gré à gré passés dans le cadre de l'état d'urgence. Le journal a appris qu'une commission de trois conseillers de la CSC/CA dirigeaient l'équipe d'audit. Des consultants individuels ont été recrutés. Des firmes d'audit et d'experts comptables de la place n'avaient pas manifesté d'intérêt à l'appel d'offres restreint lancé pour renforcer l'équipe. 10 millions de gourdes est le montant décidé pour réaliser cet audit, a confié des sources combinées qui indiquent que ce rapport ne devrait être prêt, au plus tôt, qu'au début de l'année 2019.

Source Le Nouvelliste 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago