Patrick Noramé épinglé dans un rapport de l’ULCC, dans le collimateur de la Fondation Je Klere

Publié
8 mois ago
Dernière mise à jour
8 mois ago
2913 views
Time to
read
1’

Les responsables de la Fondation Je Klere ont donné écho, cette semaine, au rapport de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) enquêtant sur la gestion de l’Ex Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), a appris Haiti Press Network.

« La Fondasyon Je Klere (FJKL) salue l’enquête de L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et appelle la justice à sévir contre les auteurs et complices des actes de corruption identifiés et identifiables dans le cadre de cette enquête », a souligné cet organisme de défense des droits humains.

Suivant les faits rendus publics dans ce rapport, le 4 octobre 2018, l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a transmis au Commissaire du Gouvernement près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, un rapport d’enquête partiel de plus de quatre cents pages (Ref. ULCC/DG/COD-CGPTPIPAP, No : 013-10/17-18) relatif à la gestion de Patrick Noramé à la tête du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD).

Selon les données recueillies par la Fondation Je Klere dans le cadre de son rapport le 14 novembre 2018, le Commissaire du Gouvernement a requis le juge d’instruction d’instruire contre les nommés Patrick NORAME, Roussen Merisier pour concussion, passation illégale de marchés publics et association de malfaiteurs ; Roussen MERISIER et Wadner BERGEON pour complicité de passation illégale de marchés publics, dilapidation de fonds publics, actes de corruption, détournements de biens publics ; Evens LAINE pour passation illégale de marchés publics, d’abus de fonctions et d’associations de malfaiteurs ; Jean Ralph CAZE pour concussion ; Fresnel AFICE pour complicité de concussion et association de malfaiteurs ; Serge Philippe PIERRE pour trafic d’influence.

« Patrick NORAME, avant d’accéder au poste de Directeur Général du BMPAD le 18 avril 2016, n’avait pas beaucoup d’argent en banques. Ses revenus légitimes mensuels à la tête du BMPAD (salaires, frais de toute sorte…) s’élèvent alors à neuf cent vingt mille six cent cinquante gourdes (920,650.00 Gdes) par mois. En quittant le BMPAD, ses comptes bancaires domiciliés à la UNIBANK et libellés en dollars américains ont accusé une balance totale de soixante-deux mille cent quarante et 63/100 (62,140.63 US) dollars américains, et ceux libellés en gourdes et domiciliés à la Banque Nationale de crédit (BNC), un montant total de treize millions quatre-vingt-cinq mille sept cent vingt-huit et 75/100 (13, 085,728.75 Gdes) gourdes », lit-t-on dans le rapport.

GL source HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago