Manifestation un an après les émeutes

Publié
4 mois ago
Dernière mise à jour
4 mois ago
2552 views
Time to
read
1’

Un an après les émeutes des 6 et 7 juillet 2018, le face à face entre l'opposition et les membres du mouvement des Pétrochallengers d'une part et le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, et la majorité parlementaire d'autre part se poursuit. 

De nouvelles manifestations sont prévues les 6 et 7 juillet 2019 dans la capitale et dans plusieurs villes de province à l'initiative d'un groupe de Pétrochallengers qui exigent la démission du chef de l'état.

Une aubaine pour l'opposition qui a saisi l'occasion pour annoncer la relance de la mobilisation antigouvernementale. L'organisation secteur démocratique et populaire prône une mobilisation sans fin à partir de ce samedi 6 juillet 2019. 

Plusieurs autres dirigeants d'organisations politiques sont montés au créneau pour appuyer la manifestation. Des dirigeants d'une organisation dénommée Citoyens engage w avaient exigé la fermeture de l'aéroport international. Une menace considérée comme un acte terroriste par le chef du Parquet de la Croix des Bouquets qui a émis des mandats d'amener à l'encontre des deux principaux membres de cette organisation.

Entre temps le gouvernement annonce des dispositions spéciales pour assurer la sécurité des manifestants pacifiques et des citoyens. Le Premier Ministre, Jean Michel Lapin, a dirigé une réunion spéciale du Conseil Supérieur de la Police National (CSPN) ce vendredi. Un plan sécuritaire a été élaboré en vue des manifestations de protestation et des examens du baccalauréat prévue pour la semaine prochaine.

Le secrétaire d'état à l'information, Eddy Jackson Alexis, exhorte les citoyens à exprimer leurs revendications pacifiquement. Il souligne que les forces de l'ordre ont reçu des instructions pour réprimer les auteurs d'actes de violence.

Les revendications relatives à un procès Pétrocaribe sont légitimes mais ne peuvent avoir lieu dans la violence, a dit M. Alexis plaidant pour que l'appareil judiciaire poursuive son action afin de punir les vrais coupables. De plus il renouvelle l'appel au dialogue inclusif afin de rechercher une solution a la crise socio politique.

LLM / radio Métropole Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago