Pour l'Union européenne, la situation actuelle en Haïti est clairement insoutenable

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
2459 views
Time to
read
1’

Federica Mogherini

S'exprimant lors d'un débat en plénière au Parlement européen sur les cas de violation des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit en Haïti, jeudi 28 novembre 2019, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne (HRVP), a, durant son discours, brossé un tableau sombre de la conjoncture actuelle et en a appelé à un processus politique à même de créer les conditions permettant à la communauté internationale de soutenir le développement à long terme du pays.

« Permettez-moi [...] de rappeler que l'Union européenne coordonne également ses efforts avec ceux d'autres donateurs pour fournir une aide d'urgence à l'intérieur du pays, car la situation humanitaire est dramatique.  Il ne s'agit pas uniquement d'une aide humanitaire, c'est un processus politique qui peut créer les conditions permettant à la communauté internationale de soutenir le développement à long terme du pays », a déclaré la fonctionnaire européenne, soulignant pour les parlementaires, qu'en Haïti, « les positions politiques deviennent plus radicales, la crise humanitaire s'aggrave et la violence liée aux gangs augmente également ».

Après des années de crise économique, a poursuivi Federica Mogherini, le pays est également confronté à une crise institutionnelle, sans gouvernement ni Parlement.

« Nous avons suivi et suivons de près la crise actuelle, en coordination avec les pays et les institutions du Core Group. Nous avons également exhorté les autorités à mener des enquêtes efficaces et approfondies sur les crimes », a assuré Mme Mogherini, exhortant les autorités haïtiennes à garantir le droit de manifester librement et pacifiquement tout en bannissant la violence en toutes circonstances.

« J'ai exprimé cette position au nom des vingt-huit États membres plus tôt ce mois-ci. Nous avons également appelé tous les acteurs à engager un dialogue national pour identifier des solutions consensuelles à la crise actuelle, dans ses dimensions politique, économique et humanitaire », a rappelé Federica Mogherini.

De larges couches de la population protestent contre la manière dont le pays est gouverné actuellement et en particulier contre les affaires de corruption et de mauvaise gestion qui ont impliqué des personnalités élevées dans les institutions.

« Les manifestations ont commencé contre la pénurie de carburant au cours de l’été, et elles paralysent maintenant le pays : les entreprises, les hôpitaux, les écoles et les institutions gouvernementales sont souvent fermés. Circuler à travers le pays est devenu très compliqué, y compris pour l'aide humanitaire, et le pays est fondamentalement au point mort », a résumé la responsable européenne revenant sur les retombées de la crise à la fois politique, sociale et économique qui paralyse actuellement Haïti.

Patrick STPRE source le nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago