Les violences du mois de septembre ont fait 5 morts, selon la police

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
1406 views
Time to
read
<1’

Lors des manifestations du mois dernier (archives)

Cinq (5) morts et une vingtaine de blessés, c’est le bilan présenté, ce jeudi, par l’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH), dans le cadre des mouvements violents qui ont eu lieu dans le pays, au cours du mois de septembre. L’IGPNH se propose de faire la lumière sur les cas d’usage abusif de la force, reprochés aux différentes unités de la PNH au cours des derniers mouvements de protestation.

 La Police Nationale d’Haïti (PNH), affirme avoir recensé pas moins de cinq morts par balle, sur l’ensemble du territoire national durant le mois de septembre 2019.

A ce chiffre s’ajoute plus dune vingtaine de blessés, dont deux (2) policiers, informe le porte-parole adjoint de l’inspection générale de la PNH, le commissaire Jean Claude Benjamin. Sur les cinq morts recensés, le département de l’Ouest en compte deux (2) ; un (1) dans le nord-ouest ; un (1) dans le sud et un (1) dans le sud est.

S’agissant du nombre de blessés, le département de l’Artibonite est celui ou l’on en décompte le plus grand nombre, soit un total de treize (13) blessés, suivi de l’ouest et du sud-est comptant chacun cinq (5) blessés. Viennent ensuite les départements de la Grand-Anse (4), Nord-Ouest(2) ; Central (2) et Sud (1).

Les victimes enregistrées ont été atteintes soit par balles, soit par jets de pierres et ou à l’arme blanche.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago