Les travaux des Etats généraux sectoriels de la nation progressent et s'installent dans le Nord Est

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3359 views
Time to
read
2’

Les discussions de très haut niveau des délégués présents lors de ces travaux dans la ville de Ouananaminthe le samedi 30 juin 2018 prouvent une fois de plus la détermination des haïtiens de voir le pays prendre une autre direction et gouverner autrement. Pour Fritz Dorvillier, Conseiller technique et rapporteur de ce comité de pilotage, ces Etats généraux sectoriels de la nation(EGSN) étaient plus qu'une nécessité mais une obligation. Environ cent vingt (120) délégués ont pris part à ces assises.

Arrivés de 12 des 13 communes du département du Nord Est, les délégués se sont regroupés en atelier à l'Onic night club après les mots d'ordre du Coordonnateur national des EGSN Louis Naud. Ils ont discuté de trois(3) thématiques importantes:  la gouvernance politique, la gouvernance économique et la gouvernance socioculturelle.

Quelques heures plus tard lors de la séance de restitution et de la présentation des rapports, les délégués n'ont pas eu du mal à présenter les problèmes de ce département qui est  stratégique pour l'économie du pays compte tenu de sa position géographique et sa proximité avec la République voisine. Et ce n'est pas un hasard si les organisateurs ont préféré la ville de Ouanaminthe à celle de Fort Liberté, chef lieu de ce département.

La Restitution des délégués

Après les propos de bienvenue du maire de la ville de Ouanaminthe Amos Joseph, c'est le rapporteur de cette ville Armand Baptiste qui présente son rapport. Pour les délégués de Ouanaminthe, ils ne sont pas allés par quatre(4) chemins : il faut changer le régime politique et  le système électoral.

Les représentants de cette zone frontalière propose un nouveau régime Présidentiel avec un vice-Président qui fera campagne avec le chef de l'Etat. Selon ces délégués, il est important d'avoir enfin un conseil électoral permanent pour stabiliser le pays.

C'est d'ailleurs le même cri du representant de la commune de Caracol qui va plus loin et propose pour les elections locales, Un seul Sénateur, un seul maire, un seul ASEC, un CASEC. Wagnex Etienne ajoute qu'il faut diminuer les partis politiques qui sont trop nombreux.

Au niveau de la gouvernance économique, pour le délégué de Mombin Crochu Antoine césar, l'encadrement des fermiers et des paysans est incontournable. Haïti reste et demeure un pays agricole " Il faut l'exploiter". Il propose dans ce sens, le renforcement du crédit agricole, la distribution d'intrants dans tout le pays et un appui substantiel aux micro-entreprises ainsi que des travaux d'infrastructure sur les routes agricoles pour augmenter la production agricole.

"La Question de la Corruption doit être résolu et les dépenses de l'Etat réduites. il faut une gestion rationnelle des biens du pays" avance le délégué de Ouanaminthe qui propose en passant une réforme au niveau de la cour supérieur des comptes et une meilleure gestion des douanes.

Pour la gouvernance socioculturelle, un cri revient presque dans tous les rapports : Valoriser les patrimoines touristiques et culturels du pays. Mais c'est le représentant de Ouanaminthe qui a été le plus déterminant " il faut dépolitiser les médias d'Etat  pour faire des instruments d'éducation civique de la population" martèle Armand Baptiste.

Pour le délégué de Caracol Wagnex Etienne, "le salaire des enseignants, le prix des écoles privées, la multiplication des écoles de fortune, l'école à plusieurs vitesse, le manque d'université publique et la multiplication des bibliothèques municipales doivent être une priorité pour le gouvernement" explique t-il.

Cette rencontre qui a pris fin aux environs de 5 heures de l'après midi a permis aux différents membres du comité de Pilotage des EGSN sur les lieux de recueillir les données de ces échanges très important dans cette communauté.

 Un comité intercommunal a été crée pour assurer la poursuite de ces discussions dans cette région. Un cahier de charges sera soumis au comité avant le mois de d'aout. Et c'est le grand Forum du mois de Novembre qui validera ces données avant de l'acheminer au Président de la République Jovenel Moïse.

HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 9 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago