Les ouvriers de la sous-traitance perdent 34% de leur salaire

Publié
7 mois ago
Dernière mise à jour
7 mois ago
3063 views
Time to
read
<1’

Les ouvriers de la compagnie de développement industriel (CODEVI) à Ouanaminthe, dans le département du Nord-est dénoncent les frais « exorbitants » prélevés sur leur salaire mensuel. Selon eux, sur un montant de 2500 gourdes, 34% ont été déduits comme taxes.

Des centaines d’ouvriers de la compagnie de développement industriel (CODEVI) ont manifesté, le mercredi 24 Avril 2019, à Ouanaminthe, dans le Nord-est d’Haïti, pour dénoncer l’injustice sociale dont ils seraient victimes de la direction générale des impôts (DGI).

Les syndicalistes initiateurs de cette marche ont fait la présentation de la somme des taxes prélevées sur le salaire d’un ouvrier.

« Le total des taxes à payer pour un ouvrier de la CODEVI sur un salaire de 2500 est égal à 34%. Alors, notre premier problème majeur ce n’est pas le montant à payer, mais c’est pourquoi le payer ? s’interrogeaient-ils au micro d’un reporteur de Vant Bèf Info (VBI).

« Car, les conditions de travail au sein de la compagnie de développement industriel laisse à désirer sur le plan social. L’Etat nous néglige complètement. Alors, pourquoi cette hausse de contribution dans l’assiette fiscale de l’État », se demandaient-ils?

Dans cette quête du respect de leurs droits et de la satisfaction de leurs revendications les ouvriers ne comptent pas en rester là. Ils annoncent un autre mouvement pour le 1er mai, à l’occasion de la fête de l’agriculture et du travail.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago