Les franchises douanières accordées par l’Etat haïtien ont doublé en un an

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3182 views
Time to
read
1’

Durant l’exercice fiscal 2017-2018, l’Etat haïtien a accordé 20 milliards de gourdes de franchises, a indiqué le sénateur Youri Latortue, soulignant que le montant des franchises octroyées pendant les cinq dernières années oscillait entre huit et neuf milliards de gourdes en moyenne par année.

Les ONG représentent le secteur qui a le plus bénéficié des franchises en dépit du fait que l’ancien ministre de la Coopération externe et de la Planification, Aviol Fleurant, avait annoncé que le nombre des ONG ayant l’autorisation de fonctionner avait été réduit considérablement. « Les franchises octroyées aux ONG sont passées d’un milliard à cinq milliards de gourdes », précise le sénateur, qui attend que le Sénat recommence à fonctionner afin de pouvoir présenter son rapport. Youri Latortue révèle que dans ce rapport, la commission exige la liste des ONG et des entreprises qui ont reçu ces franchises. « Nous avons appris que certaines ONG ont été créées juste dans l’idée de bénéficier de ces franchises », a déclaré le sénateur de l’Artibonite.

Certains documents du ministère de la Planification et de la Coopération externe révéleraient que les investissements et les travaux réalisés par les ONG ont diminué, selon Youri Latortue, qui regrette qu’il n’y ait aucun suivi par rapport aux franchises accordées aux entreprises industrielles, question de leur permettre, dans la plupart des cas, de créer de nouveaux emplois. « On n’évalue pas si elles ont véritablement créé de nouveaux emplois. Il faut qu’il y ait un comité interministériel afin d’effectuer ces suivis », recommande le parlementaire, qui critique aussi les franchises octroyées par l’Etat haïtien dans le cadre de ses contrats avec certaines entreprises. « Cela constitue un manque à gagner en termes de recettes. De l’argent qui aurait pu être investi dans des infrastructures routières, sanitaires ou éducatives », selon le président de la commission Ethique et AntiCorruption du Sénat de la République tout en faisant remarquer que ces 20 milliards de gourdes représentent un sixième du budget rectificatif.

Youri Latortue exige l’élimination des franchises dont bénéficient certaines ONG et celles accordées par l’Etat haïtien aux entreprises avec qui il a des contrats.

Danio Darius Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 10 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 10 mois ago