Les diplomates américains se bousculent à Port-au-Prince

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
8914 views
Time to
read
2’

Alors que les Américains se demandent s'il faut continuer à supporter sans condition le président Jovenel Moïse - qui a fait voter son ministre des Affaires étrangères Bocchit Edmond contre le président Maduro ce jeudi- ou pousser pour que l'opposition obtienne le poste de premier ministre dans un gouvernement de cohabitation, les diplomates américains se bousculent en Haïti. Et ils sont les seuls.

Le sous secrétaire d’Etat américain David Hale sera dans nos murs ce vendredi. Le numéro 3 du département d’Etat sera dans la capitale dans le but d’encourager les leaders haïtiens à doter le pays d’un gouvernement fonctionnel, a appris le journal de sources concordantes. Au cours de cette mission, le diplomate américain devra rencontrer le président Jovenel Moïse, des leaders de l’opposition, de la société civile et du secteur des affaires. Il s’agit de la deuxième mission d'un haut responsable déléguée par les Américains pour tenter de trouver une solution à la crise. 

Avant David Hale, le top diplomate, l’ambassadeur Kelly Craft avait elle aussi conduit une mission en Haïti le 20 novembre dernier. Après avoir écouté les positions de l'exécutif et de l'opposition, l’ambassadeur des États-Unis à l’ONU a plaidé pour une solution inclusive au bénéfice du peuple haïtien. La mission de David Hale s’inscrit dans un suivi de la première mission de Kelly Craft. 

En attendant le début de la mission de David Hale, l’ambassade américaine a communiqué sur une autre mission. Il s’agit de celle de la sous-secrétaire adjointe Cynthia Kierscht. Elle a rencontré le numéro 1 de la PNH Rameau Normil « Aujourd’hui, la sous-secrétaire d’État adjointe, Cynthia Kierscht, a rencontré le Directeur Général de la Police Nationale Rameau Normil pour discuter des défis auxquels Haïti fait face, des récentes arrestations liées aux actes de violence perpétrés par les gangs et des efforts fournis pour la protection des droits humains grâce à une force de police honnête et responsable », a écrit l’ambassade américaine sur Twitter. 

Kierscht a également rencontré le représentant de la République chine Taïwan en Haïti. « Très enchantée de ma rencontre avec l’ambassadeur Bang-Zyh LIU de la République de Chine (Taiwan) en Haïti pour discuter de nos priorités mutuelles visant à supporter la croissance économique, la paix et la sécurité en Haïti », a écrit l’ambassade américaine, citant la diplomatie Kierscht.

Pendant ce temps le journal a appris qu’il y aura le 10 décembre 2019 à Washington une audition au Congrès des États-Unis sur la situation en Haïti. Cette audition portera sur l’évaluation de la la politique de l’administration Trump en Haïti. Selon un document émanant de la commission des affaires étrangères de la chambre des représentants, 3 personnalités interviendront à cette séance. Il s’agit de Pierre Espérance, directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), Daniel Erikson directeur de Blue Star Strategies et Emmanuela Douyon, officier senior en charge du monitoring et d’évaluation au National Democratic Institute (NDI).

Jean Daniel Senat Source Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 8 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 9 mois ago