Les Cayes: Jean Luc Lindor fête son cinquantième don de sang

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
6186 views
Time to
read
1’

Jean Luc Lindor

À l’occasion de la journée ouverte au Poste Transfusion Sanguine des Cayes, Jean Luc Lindor, 35 ans, célèbre son cinquantième don de sang ce mardi 22 mars 2018. Il se dit très satisfait de faire ce geste d’amour. M. Lindor encourage les jeunes à faire régulièrement ce geste humanitaire et de solidarité. Il estime donner du sang n'est pas une perte d'énergie ou de temps.

Il a commencé depuis le 7 octobre 2002, suite aux péripéties qu’avait connues sa mère pour bénéficier d’une pochette de sang. M. Lindor, membre de la croix Haïtienne dans le sud, déclare que cette activité a toute son importance, quand on sait que le Poste Transfusion Sanguine du sud n'arrive pas à satisfaire le besoin de sang, sans cesse, croissant des personnes malades.

Un don de sang est un processus par lequel un donneur se porte volontaire pour se voir prélever du sang. Ce sang sera gardé dans une banque destinée à cet effet, avant de transfuser une personne malade. Pour donner du sang, des conditions s’imposent. On doit être âgé entre 17 et 65 ans et jouir d’une bonne santé. Il faut qu’on ait un taux d’hémoglobine de 12 grammes ou plus, qu’on pèse 110 livres ou plus et que sa tension artérielle soit entre 9/6 et 17/10. Les groupes à risque, tels les drogués, les homosexuels et les prostituées, ne peuvent être donneurs de sang.

Dans la région des Amériques, un décès maternel sur cinq est lié à une hémorragie obstétricale, pendant ou juste après l'accouchement. Il est donc impératif qu’on change cette situation en améliorant la qualité de prise en charge médicale des femmes enceintes, particulièrement au moment où elles donnent naissance à leur enfant. Dans le sud, selon les statistiques, les accidentés de la route sont ceux qui ont le plus besoin d’une pochette de sang.

Les transfusions sanguines sauvent des vies et améliorent la santé. Cependant, bon nombre de patients qui sont dans le besoin n’ont pas l’accès facile, en temps voulu, à des produits sécurisés. Des transfusions sanguines peuvent être nécessaires à tout moment, en ville ou à la campagne. De nombreux patients meurent à cause de l’indisponibilité de sang nécessaire pour assurer une transfusion.

Widshel AUGUSTIN - Macaya

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago