Les activités sont paralysées pour la première journée de grève

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
2077 views
Time to
read
1’

Port-au-Prince 10 Juin 2019 - courtoisie vbi

Le commerce, l’industrie, l’école, le transport, entre autres, sont paralysés, ce lundi matin, dans plusieurs communes de l’Ouest, pour la première des deux journées de grève contre le pouvoir.

Les activités sont dysfonctionnelles dans plusieurs communes du département de l’Ouest métropolitain.

Port-au-Prince, Tabarre, Pétion-Ville, Delmas, Carrefour et Croix-des-Bouquets, le constat est le même au début de la journée du lundi 10 juin 2019.

Le transport en commun ne fonctionne presque pas, rares sont des véhicules privés qui circulent, les portes des entreprises et écoles sont fermées, quelques élèves sont remarqués à pieds à certains endroits.

Le secteur informel est très affecté. Les tréteaux sont vides. Les marchands sont peu à installer leurs produits au marché de Croix-des-Bossales, l’un des plus grands centres de commerce de la capitale, situé au bas du Centre-ville de Port-au-Prince.

Bref, rien ne fonctionne ce matin pour la première des deux journées de grève annoncées pour les 10 et 11 juin 2019, dans le cadre du mouvement de protestations pour demander le départ du Président Jovenel Moïse et l’organisation du procès Petro Caribe.

La circulation est assurée par des taxis motos.

Des pneus enflammés ont été érigés à certains endroits, dont au centre-ville de Port-au-Prince.

La présence des policiers est remarquée dans les rues. Des véhicules de police sont positionnés à des endroits stratégiques.

Suite au mouvement du dimanche, des employés du Ministère des Travaux publics transports et communication ont été dans les rues depuis hier soir afin de déblayer les axes routiers qui étaient encombrés par des barricardes.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago