L’Electricité d’Haïti invite ses abonnés à s’acquitter de leur dette

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
2878 views
Time to
read
1’

Une journée porte ouverte a été organisée à la centrale hydroélectrique de Péligre. L’objectif était d’informer la population des problèmes que confronte la compagnie. Après avoir présenté ces problèmes aux visiteurs, le Directeur général de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) en a profité pour inviter les abonnés à passer à la caisse.

La Direction de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) a organisé le 10 avril une journée porte ouverte à la centrale hydroélectrique de Péligre, située dans le département du Centre. L’objectif de cette journée était d’informer la population sur les problèmes auxquels fait face l’Ed’H.

Après la visite des lieux, le Directeur général Hervé Pierre Louis a fourni des explications relatives au blackout qui sévit dans le pays. Selon lui, la coupure drastique d’électricité dans le pays est provoquée par la sécheresse constatée au niveau des rivières et cours d’eau du pays notamment ceux du département du Centre.

Cette situation entraîne une baisse considérable de la production d’énergie de la centrale de Péligre qui peut tourner jusqu’à 54 mégawatts quand elle est bien alimentée. « Seule une augmentation du niveau de l’eau à la centrale pourra contribuer à la satisfaction des besoins des clients », a déclaré le Directeur général.

Pour palier les problèmes occasionnés par la sécheresse, le Directeur général de l’Ed’H a énuméré d’autres moyens pouvant contribuer à l’amélioration de la production d’électricité en Haïti dont le mazout. Cependant, l’institution ne peut pas faire face au coût élevé de ce dernier, car « la recette annuelle de l’Ed’H est de 350 à 550 millions de gourdes », a souligné Hervé Pierre Louis qui a rappelé que l’Ed’H nécessite 4 à 5 millions de dollars américains pour placer les commandes, sans oublier les 9 millions de dollars américains destinés à E-Power et Sogener.

« En 6 mois, seulement 66 mille 762 clients ont payé une fois leur bordereau ; 7 mille 218 ont payé deux (2) fois et 3 mille 822 autres ont acquitté de leur facture à trois (3) reprises au cours de la période susmentionnée », s’est plaint le responsable qui en a profité pour exhorter les consommateurs de passer à la caisse, en vue de remplir, dit-il, leur « devoir de citoyen ».

Vant bèf info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 2 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 mois ago