Le Sénateur Onondieu Louis mis à l’écart par le Sénat

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
9761 views
Time to
read
1’

Onondieu Louis

Après le Sénateur Gracia Delva pour présomption d’implication dans un cas de kidnapping, c’est le tour du Sénateur Onondieu Louis de laisser vide son siège au Bureau du Sénat pour avoir été accusé dans une affaire de crime financier. Le Président du Grand Corps, Carl Murat Cantave, a annoncé, ce jeudi 5 septembre 2019, des mesures conservatoires contre le Sénateur du Nord-Ouest suite au scandale de corruption dont il serait impliqué.

Le Sénat de la République tente de laver son image après deux scandales. Le premier relatif à un cas d’enlèvement et de séquestration dans lequel le Sénateur Gracia Delva, a été pointé du doigt. L’élu de l’Artibonite a dû abandonner son siège de vice-questeur en attendant que la lumière soit faite autour de ce dossier qui impliquait aussi le présumé chef de Gang Arnel Joseph.

Le second scandale touche l’élu du Nord-Ouest. Le nom du Sénateur Onodieu Louis a été cité dans une affaire de corruption, après des révélations de la fondation Je Klere (FJKL) suite à un rapport de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Face à cette nouvelle situation qui ternit l’image de la haute branche du Parlement, le Bureau du Sénat se devait de réagir.

Ainsi, au cours d’une conférence des présidents élargie, tenue le mercredi 4 septembre 2019, le Bureau du Grand Corps a adopté un ensemble de mesures, dans l’objectif, selon le sénateurs, de faciliter une bonne gouvernance au Sénat de la République.

Selon le sénateur Carl Murat Cantave, Président du Bureau, une commission spéciale d’enquête sera créée afin de faire la lumière sur le dossier d’Onondieu Louis. Des mesures administratives conservatoires seront prises contre tous les fonctionnaires du Sénat cités dans ce dossier au regard des articles 191 et 188, 2 du décret portant révision du statut général de la fonction publique, selon Carl Murat Cantave.

Le Bureau du Sénat envisage aussi une réforme administrative pour mieux gérer le Grand Corps, a déclaré le Président Cantave qui a annoncé par ailleurs la mise en disponibilité du questeur en attendant les décisions judiciaires à l’instar du vice-questeur, le sénateur Garcia Delva.

Ces décisions ont été prises lors d’une conférence des présidents élargie où 16 sénateurs ont pris part, a insisté le président du Grand Corps.

L’élu du département de l’Artibonite a informé que le sénateur Onondieu Louis a écrit au Bureau pour solliciter un sursis de trois (3) jours francs en attendant qu’il sache quoi faire dans le cadre de ce dossier, tout en clamant son innocence.

Entre temps, le Président du Sénat dit attendre la décision de l’assemblée des Sénateurs autour du remplacement du questeur, Onondieu Louis.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago