Le secteur democratique en désaccord avec Réginald Boulos

Publié
3 mois ago
Dernière mise à jour
3 mois ago
2522 views
Time to
read
1’

Andre Michel

Lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi, les membres du secteur démocratique mettent la pression sur le président Jovenel Moïse épinglé dans une affaire de corruption. Si l'opposition démocratique reçoit favorablement la demande de démission de l'homme d'affaires Réginald Boulos, l'un des portes parole de cette frange de l'opposition Me André Michel dit être en désaccord avec M. Boulos.

"Nous n'attendrons pas 90 jours pour le départ de Jovenel Moïse, nous allons continuer la mobilisation" a lancé me Michel faisant référence à la grande journée du 9 juin prévue dans plusieurs villes du pays. Le deuxième désaccord est dans la formation d'un gouvernement de transition. Me André Michel avance que Jovenel Moïse n'a aucune moralité pour mettre en place un nouveau gouvernement pour assurer la transition comme l'a demandé l'homme d'affaires Réginald Boulos dans une lettre ouverte au Président de la République.

Dans une autre conférence de Presse le leader de "Pitit Desalin" donne trois(3) jours francs au président Jovenel Moïse de se demettre du pouvoir après tous ces scandales. Moïse Jean charles rappelle qu'il avait clairement indiqué à la population que Jovenel Moïse est un menteur et fraudeur.

Aujourd'hui, si les secteurs ne semblent pas encore trouver la bonne formule pour assurer la transition après le départ du Président Jovenel Moïse, ils s'entendent tous sur un point capital, la démission immédiate de Jovenel Moïse après sa mésaventure relevée par les juges de la Cour des Comptes dans un deuxième rapport sur l'utilisation des Fonfs Petro Caribe.

HPN 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 4 mois ago